COMPARATIF : Nest Cam Outdoor – Netatmo Presence, quelle est la meilleure caméra de sécurité d’extérieur à installer soi-même ?

Le petit monde de la vidéosurveillance est en pleine ébullition, car il est devenu très simple d'installer et d'utiliser des caméras Wi-Fi dans sa maison. S'il existe de nombreuses marques plus ou moins recommandables, deux d'entre elles se démarquent pour le grand public: l'américain Nest et le français Netatmo. Et bonne nouvelle pour tous ceux qui souhaitent surveiller ce qui se passe devant (ou derrière) leur maison: les deux fabricants viennent de sortir une caméra extérieure. RTL info a pu les essayer simultanément, et vous livre son verdict.

Le hasard du calendrier fait que deux grands acteurs des objets connectés pour la maison, Nest et Netatmo, ont sorti le même mois un appareil relativement identique : une caméra de sécurité pour l’extérieur de la maison.

En réalité, ce n’est pas tout-à-fait un hasard. La fameuse ‘smart home’, cette maison connectée dont on parle beaucoup, n’intéresse finalement pas grand monde. Un objet, cependant, se vend assez bien : la caméra de sécurité.

Rien de révolutionnaire, direz-vous: la caméra de sécurité réseau existe depuis de nombreuses années. Mais comme toujours, la miniaturisation des composants, la baisse du prix des lentilles, la généralisation de l’usage du smartphone, sont autant d’éléments qui permettent de repartir d’une page blanche pour imagine une nouvelle manière d’installer et d’utiliser une caméra de sécurité.

Nest, la filiale de Google qui développe des appareils connectés pour rendre la maison intelligente (thermostat, détecteur de fumée, caméra d’intérieur), et Netatmo, l’un de ses plus sérieux concurrents originaire de Paris (station météo, qualité de l’air, caméra intelligente), profitent de l’automne pour proposer leur vision de la caméra d’extérieur.

> NOTRE VERDICT: c'est Netatmo qui gagne...

/presence
La Presence de Netatmo, pour remplacer une applique lumineuse murale...

NETATMO PRESENCE, un intelligent mélange sans abonnement, à 299€

Commençons par la Presence de Netatmo. Son look est sans équivoque : il y a un fameux projecteur lumineux au-dessus de la caméra. L’idée de la Presence, comme son nom l’indique, est donc autant de surveiller la présence d’intrus devant ou derrière la maison grâce à la caméra, que d’éclairer fortement la zone en cas de mouvement, lorsqu’il fait sombre. Le capteur de la caméra permet un angle de vue maximale de 100°. La définition de l'image est en Full HD. Elle se connecte en Wi-Fi à votre réseau.

Netatmo a donc été jusqu’au bout de son idée : la Presence est clairement destinée à remplacer une applique murale extérieure, typiquement celle située à côté de la porte d’entrée ou du garage. La Presence s'adresse principalement à ceux qui ont une villa en retrait par rapport à la chaussée (et qui veulent surveiller leur entrée), et moins à ceux qui ont une maison de rangée au bord de la chaussée (quoi que ceux-ci pourraient vouloir surveiller l’arrière de leur maison, leur jardin).

L’installation est dès lors assez simple, et identique à celle d’une applique extérieure. Il faut des connaissances en bricolage très basique pour s’en sortir. La barrette de fixation fournie conviendra certainement aux trous déjà présents dans le mur, car il y a un certain jeu pour fixer les vis fournies. On insère les câbles sortant du mur dans le petit ‘sucre’ fourni, on fixe la caméra en suivant les instructions, et on l’incline (horizontalement et verticalement) dans l’angle souhaité. Il faut éviter de filmer la rue ou le trottoir, car légalement, vous n’avez pas le droit. L’affaire est jouée, cela ne nous a pris qu’une dizaine de minute car nous n’avons pas dû faire de trou.

/netappli
A droite, la ligne du temps de l'application. A gauche, les paramètres d'alerte

Ensuite, on la relie à l’application Netatmo Security, qui gère déjà la caméra d’intérieur (Welcome) et les Tags (des capteurs d’ouverture/fermeture de portes/fenêtres) de la marque. Cette application est très bien pensée, et se concentre sur l’essentiel. Dès que vous l’ouvrez, une ligne du temps s’affiche, avec les derniers évènements. Au-dessus se trouve le flux vidéo pour voir en direct ce qu’il se passe devant votre maison.

En dessous, il y a donc la liste des mouvements détectés, avec la date, l'heure et un sigle devant chaque évènement (car la caméra peut distinguer une voiture, un animal, un être humain). La Presence, par défaut, va filmer et enregistrer 1 grosse minute de vidéo, sur la carte mémoire microSD de la caméra (8 GB, mais elle peut être remplacée par une carte de 16 ou 32 GB), dès qu'elle détectera un mouvement. Ces séquences sont enregistrées en Full HD (maximum, quand il fait jour): la qualité est vraiment au rendez-vous, de jour comme de nuit. Les vidéos sont consultables à tout moment via un smartphone ou une tablette sous iOS ou Android. Selon la quantité d’évènements et la taille de la carte microSD, vous aurez plus ou moins de jours de ‘re-vision’ de ce qu’il s’est passé devant chez vous.

Il est essentiel de préciser qu’il n’y a pas d’abonnement, et que l’application est gratuite (contrairement à Nest qui demande 10€ par mois au minimum, car les vidéos sont stockées et sauvées sur ses serveurs, et non en local, sur une carte mémoire).

Finissons avec les options intéressantes de l’application. Par défaut, celle-ci va vous notifier dès qu’un mouvement est détecté et une séquence enregistrée. Vous pouvez heureusement définir une plage horaire pour ces notifications (et les rendre muettes, via l’OS de votre smartphone). Il est également possible de prédéfinir des zones sur l’image qui déclencheront ces enregistrements et ces alertes. Nous avons par exemple, lors de notre test, limité la zone au pas de la porte, au début de l’escalier menant à la porte et au jardin situé à côté. Il a fallu un jour pour que la caméra incorpore ces précisions (pourquoi, c’est un mystère), mais elle a fini par ignorer les mouvements du trottoir (que nous ne pouvons normalement pas filmer, mais ce n’était que pour le test…). Enfin, les plus geeks peuvent configurer un transfert des vidéos de la caméra vers un compte Dropbox ou un serveur FTP.

/nest
Un kit très complet pour la Nest, avec rallonge et matériel de fixation

NEST CAM OUTDOOR : une caméra plus simple à installer, avec abonnement (10€/mois)

On reproche parfois à Nest son manque d'audace. La filiale 'smart home' de Google est en effet assez prudente depuis la sortie de son thermostat connecté. Il y a certes eu le détecteur de fumée intelligent, et la caméra de sécurité intérieure, ces dernières années. Mais alors qu'on s'attendait à un nouveau genre d'appareil connecté pour rendre la maison plus 'smart', Nest a sorti en 2016 une caméra pour l'extérieur. Certains en attendent davantage de la société qui aurait, selon certains médias américains, des budgets quasiment illimités pour développer de nouveaux produits.

Quoi qu'il en soit, passons à l'essentiel: c'est quoi, la Nest Cam Outdoor ? C'est une toute nouvelle caméra, et non une simple variante étanche de la version standard. Grand angle, elle capture des images en 1080p (Full HD, comme la Presence), mais l'application permet le zoom 8x, très pratique.

Comme toujours, Nest a pensé à tout avant de sortir un produit à la finition exemplaire. Il a finalement opté pour une petite caméra très légère à brancher à une prise électrique extérieure. L'idée est de pouvoir tout faire soi-même, tout est d'ailleurs fourni dans la boite: les rallonges étanches, le transfo dans lequel on fixe hermétiquement le câble USB relié à la caméra, et ce qu'il faut pour fixer cela au mur (vis, chevilles, clips, etc).

Ce choix de la prise extérieure est discutable. Tout d'abord, tout le monde n'a pas ce genre de prise, surtout pas à l'avant de la maison, a priori. De plus, esthétiquement, les mètres de câbles gris sur une façade, ce n'est pas terrible (surtout à l'avant d'une maison, au risque de se répéter)…

L'installation est très bien expliquée par Nest, qui inclut toujours une documentation bilingue, et tout ce qu'il faut pour vous faciliter la vie. La bonne idée, c'est l'utilisation d'aimants pour fixer et orienter facilement la caméra, qui reste du coup très discrète (pas de bras articulé). Si vous avez une surface métallique au bon endroit dehors, il ne faut même pas faire de trou ! Il y a également des serres-câbles pour éviter les vols en fixant solidement le câble au mur. Donc si vous avez une prise extérieure, ce sera un jeu d'enfant. Si pas, il faudra faire un trou à travers le mur et aller trouver une prise intérieure, ou commencer à dénuder le câble pour le relier dans une boite de dérivation (on vous conseille à ce moment de faire appel à un installateur, Nest en propose sur son site).

/nestappli
L'application de Nest est de meilleure qualité, et mieux intégrée

L'application Nest, qui reste unique pour tous les appareils de la marque (un choix très cohérent), se charge d'intégrer le flux de la caméra très simplement.

Il y a bien entendu une fonction Live, pour voir ce qu'il se passe dehors. Mais la force de Nest, c'est que tout est enregistré de manière invisible sur ses serveurs. Et pourtant, la consultation de l'historique des mouvements est d'une étonnante fluidité, parfois plus rapide que la Presence de Netatmo, alors que les vidéos de cette dernière sont stockées en local sur la carte microSD. C'est du très bon travail de développement du côté de Nest, on peut difficilement faire plus simple et plus efficace.

Mais… cela a un prix. Comptez 10€ par mois (ou 100€ par an) pour 10 jours d'historique, et 30€ (ou 300€/an) pour 30 jours. Si vous avez deux caméras, c'est 15€ / mois (et 20 pour trois, etc…). Notez, et c'est essentiel de le savoir, que l'abonnement à Nest Aware, au-delà de la consultation d'un historique vidéo des mouvements détectés, est nécessaire pour définir des zones de détection de mouvement et les alertes sur smartphone. Si vous ne payez rien, vous avez juste le flux en direct, et des photos des trois dernières heures (prises à chaque mouvement). Un prix que les Américains acceptent volontiers de mettre, vu le succès outre-Atlantique. Mais en Europe, le particulier est un peu plus frileux avec ce genre d'abonnement.

Le petit plus par rapport à la Presence de Netatmo, c'est le micro et le mini haut-parleur intégrés à la caméra extérieure de Nest. Vous pouvez donc, comme avec la caméra intérieure, dialoguer assez facilement avec la personne devant la caméra, après avoir reçu une alerte sur votre smartphone. Typiquement, ce pourrait être un livreur à qui vous indiquez de laisser le colis au pas de la porte, alors que vous êtes au bureau. Une option que nous avons pu essayer, et qui nous a directement convaincu. A nouveau, c'est du très bon travail…

/match2
Il faut un gagnant, mais les deux caméras se sont bien débrouillées...

Conclusion

Les deux caméras extérieures Wi-Fi que nous avons testées nous ont entièrement convaincus.

Le duel est donc très serré entre la Presence de Netatmo, qui entend remplacer votre applique murale extérieure pour devenir un projecteur lumineux très intelligent qui enregistre tout de ce qui bouge, et la Cam Outdoor de Nest, qui n'a pas de lampe, mais intègre un micro/haut-parleur permettant de dialoguer très facilement avec le visiteur (ou le faire fuir si c'est un voleur).

Au niveau de la qualité d'image, c'est du Full HD des deux côtés, et les vidéos sont de bonnes factures, avec un petit avantage au capteur de Nest, qui voit plus "large" (130° au lieu de 100°) et peut zoomer sur des zones de la vidéo avant ou après l'enregistrement.

Au niveau de l'installation, le kit est bien fourni des deux côtés, même si Nest est plus didactique. Mais c'est difficile de les départager car leur concept est légèrement différent. La Presence est idéale si vous avez déjà une applique murale à côté de la zone que vous voulez surveiller. La Nest Cam fera nettement mieux l'affaire si ce n'est pas le cas, mais que vous avez en revanche une prise électrique extérieure.

Au niveau de l'application, là aussi, les deux marques s'en sortent bien. Simplicité et efficacité sont les deux maîtres-mots, et c'est une excellente chose. Les options sont relativement identiques de part et d'autres, bien que la Nest n'enregistre rien en local mais tout sur ses serveurs (dans le cloud donc), alors que la Netatmo fait l'inverse.

Au niveau de l'écosystème, Nest gagne, car il intègre sa caméra d'extérieur intelligemment dans l'application contrôlant le thermosat, les détecteurs de fumée et la caméra d'intérieur. Ces appareils communiquent intelligemment entre eux, notamment pour détecter votre présence à l'intérieur de la maison, et mieux régler la température, par exemple. Du côté de Netatmo, il y a des applications séparées pour chaque appareil.

Qui est le grand gagnant, au final? S'il faut vraiment départager ces deux produits de grande qualité, pour nous, c'est Netatmo. Pour une raison très simple: il ne faut pas payer d'abonnement (minimum 100€ par an chez Nest !) pour revoir les mouvements et les vidéos enregistrées, ce qui est pourtant l'un des usages principaux de ces caméras. Certes, les séquences sont stockées localement (donc si on vole la caméra, ou si la carte microSD est détériorée, vous perdez tout), mais il est possible de connecter son compte Dropbox pour des sauvegardes automatiques, ou un serveur FTP. Dès lors, à choisir entre les deux options, on prend celle sans abonnement, même si la Presence de Netatmo coûte plus cher à l'achat (299€ contre 199€ pour la Nest). De plus, si l'option "remplacement d'applique murale" convient à votre installation actuelle, le projecteur lumineux LED de la Presence est un atout indéniable…

Mathieu Tamigniau (@mathieu_tam)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?