Six scouts hospitalisés après une vague d'intoxications à Tenneville: "Des bactéries se développent peut-être dans l'Ourthe"

Les jeunes scouts se sont réveillés ce mercredi matin avec des maux de tête, des maux de ventre, et pris de vomissements. Très vite, le personnel sur place comprend qu'il s'agit d'une épidémie de gastro-entérite. Sur les 83 adolescents présents, 22 présentent ces symptômes. "Ce sont essentiellement des crampes abdominales, avec des vomissements. Ce qui fait que certains ont été un peu plus déshydratés que d'autres, ce qui a mené à l'hospitalisation de cinq enfants pour l'instant. Quatre vont être redirigés vers l'hôpital de Bastogne, un autre vers Marche-en-Famenne", a expliqué Jean-Michel Grégoire, directeur médical adjoint du 112 en province de Luxembourg. En cours de matinée, une sixième personne a encore été emmenée à l'hôpital.

Les responsables du mouvement de jeunesse néerlandophone ont été appelés sur les lieux. Pour éviter un risque de propagation de l'épidémie, ils ont décidé de lever le camp. Tous les adolescents doivent retourner dans leur région de Westmalle.

"Les services de secours, le bourgmestre et la police ont décidé d'interrompre ce camp. Nous allons donc respecter leur décision. Nous avons d'ailleurs déjà pris contact avec les parents pour que les enfants puissent retourner chez eux", a indiqué Brecht Goerlandt, coordinateur national de "Katholieke studentenactie", peu avant l'évacuation du camp ce mercredi en début d'après-midi.

Les jeunes malades devraient tous pouvoir rentrer chez eux ce mercredi après-midi.


Des bactéries dans l'eau de l'Ourthe?

Dimanche dernier, un autre camp a connu la même situation à quelques centaines de mètres de celui-ci. Lui aussi avait été levé. La cause est encore inconnue, mais les autorités pointent l'Ourthe, toute proche, où les jeunes se sont baignés les jours précédents. "D'autant plus que cette année, avec le peu de précipitations que nous avons eues, l'Ourthe est très basse. Ce qui peut laisser supposer qu'il y a un développement de bactéries dans l'eau de l'Ourthe", a expliqué Marc Gauthier, bourgmestre de Tenneville.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?