Vous voulez surveiller l'extérieur de votre maison avec une caméra robotisée sans vous ruiner ? Ce modèle chinois pourrait vous séduire…

La Foscam FI9928P est une caméra de surveillance extérieure, tout en métal, tournant sur deux axes et dotée d'un zoom. Un vrai truc de pro impayable il y a quelques années, mais qui ne coûte désormais plus que 289€ ! Pas aussi simple à installer/utiliser que les caméras de Nest, elle n'en demeure pas moins une alternative de bonne facture, très complète et très ouverte.

La marque Foscam a fait son trou en Europe, notamment grâce au commerce en ligne qui a permis au grand public de faire son marché parmi les nombreux constructeurs chinois.

Cette entreprise de caméra réseau, fondée en 2007 dans la bouillonnante ville de Shenzen, tient son nom de l’abréviation de "focus caméra". La marque est vendue actuellement dans plus de 60 pays.

Avec une croissance rapide, elle a eu les fonds pour sortir régulièrement de nouveaux modèles de caméras réseau, qui ont toujours conservé un prix très contenu comparé aux grandes marques européennes ou américaines.

Nous avons eu l'opportunité de tester le dernier modèle en date grâce à l'importateur officiel pour la France. Il s'agit d'un sacré modèle, d'ailleurs: la FI9928P pèse deux kilos. Mais elle a tout: en métal, elle est conçue pour l'extérieur, robotisée dans tous les sens, équipée d'un vrai zoom X4, permet de voir dans le noir, peut se connecter sans-fil au réseau Wi-Fi et même enregistrer sur une carte mémoire SD à insérer dans un petit compartiment étanche. Le tout pour 289€

f4
Solidité et qualité de fabrication, en métal

Trop beau pour être vrai ? Pas sûr…

Pour l'installer, il faudra percer 4 trous dans votre façade. Vu le poids et la position déportée de la caméra, c'est le minimum. Il faudra également un cinquième trou, et un fameux, pour traverser votre mur extérieur et faire passer un petit paquet de câbles assez encombrant, finalement: réseau, alimentation, paire de coaxial (pour relier son et image à un moniteur, mais plus personne ne le fait), et un connecteur pour alarme. Dommage qu'on ne puisse pas retirer l'unique câble à l'autre extrémité, qui aurait été plus facile à faire passer de l'intérieur vers l'extérieur…

Avant de l'installer en Wi-Fi (c'est une option, pas une obligation), il faudra d'abord la relier à votre routeur à l'aide d'un câble. La configuration via l'application n'en sera d'ailleurs que plus simple et rapide.

Un petit mot sur l'image Full HD (1920 x 1080 pixels), qui est d'une grande qualité, de jour comme de nuit, avec ou sans le zoom. Foscam prouve toute sa maîtrise dans le domaine, éprouvée par une dizaine d'années d'expérience (et l'utilisation de capteurs Sony de qualité). Rien à redire.

Le rapport qualité/prix est déjà très bon…

f3
Un cinquième trou dans le mur à prévoir pour fait passer tout ça...

De nombreuses options pour en profiter

Installer une caméra de sécurité, quelle que soit la qualité d'image, ce n'est finalement qu'un détail. Le plus important, c'est ce qu'on va (ou veut) en faire. Le gros avantage de Foscam, c'est qu'il offre tous les choix possibles pour exploiter les images, que ce soit en direct ou en différé, dans le cloud ou en local.

Pour le live, c'est forcément très simple. Via l'application Foscam plutôt bien, il suffit de sélectionner la caméra pour lancer le visionnage en direct, bouger la caméra dans la direction que l'on souhaite (sur deux axes, donc) et même zoomer (jusque X 4) sur certaines zones. En sus, on pourra bien entendu configurer sa caméra plus en détail, notamment lui renseigner le réseau Wi-Fi pour pouvoir l'installer ensuite sur votre mur extérieur (attention, les trous de vis sont derrière la caméra, il faut prévoir un tournevis court ou un racagnac).

Bien entendu, cette caméra de surveillance prend tout son sens en enregistrant les séquences liées aux "alarmes", c'est-à-dire lorsque la caméra détecte du mouvement et/ou du bruit (à vous de le décider). Pour revoir ces séquences, Foscam propose toutes les options possibles et imaginables.

Si vous cherchez la solution la plus simple, il faut opter pour le 'Foscam Cloud Service', qui comme son nom l'indique, contre 5$ par mois, enregistrera un historique de 7 jours de séquences vidéo. L'historique des séquences enregistrées sera visionnable directement via l'application, sous la forme d'une ligne du temps, comme ce que propose Nest, par exemple.

Pour le reste, c'est un peu plus compliqué. Il faut passer par une interface web, ou via un petit logiciel fourni sous forme de CD (oui, oui), avec l'installation d'un plug-in dédié sous forme de .exe. Pas très pratique, mais cela permet de configurer très finement la caméra (par exemple la vitesse de rotation du moteur, les patrouilles pour que la caméra balaye un terrain plus grand), et de débloquer le potentiel logiciel de la caméra, pour peu qu'on soit un peu à l'aise avec les notions de FTP, de réseau, d'enregistrement. Vous pourrez également à cet endroit dire à la caméra d'enregistrer les séquences sur la carte SD.

L'autre manière de profiter de sa caméra, et c'est très pratique si vous avez plusieurs caméras de marques différentes, c'est de passer par les NAS de Synology. Ces 'disques durs réseau' sont équipés du logiciel 'Surveillance Station' qui prend en charge cette nouvelle caméra de Foscam. C'est dès lors ce logiciel, ainsi que l'application DS Cam, qui s'occuperont de tout. Régulièrement mise à jour depuis plusieurs années, 'Surveillance Station' est un modèle d'efficacité et permet de se passer des 5$ par mois pour stocker toutes les vidéos dans un cloud personnel.

aap
L'application Foscam (ici lors de la pré-installation, à l'intérieur)

Conclusion

Le constructeur chinois Foscam prouve avec la FI9928P (289€) qu'on peut faire de la vraie surveillance extérieure, avec caméra motorisée et zoom, sans se ruiner.

L'installation (câble réseau ou Wi-Fi) est plutôt facile, tandis que les options sont très nombreuses. L'application mobile Foscam est bien faite, mais, assez basique, elle fait la part belle à l'utilisation de la formule 'cloud' payante de Foscam, qui pour 5$ par mois, stockera vos séquences vidéos (liées à la détection d'un mouvement et/ou d'un bruit) sur ses propres serveurs. Un petit jeu auquel l'américain Nest est le plus fort (mais plus cher, aussi: 10€/mois), car plus adapté au public occidental et plus simple à utiliser.

Le gros avantage de Foscam, finalement, c'est de permettre aux initiés de sauvegarder les séquences sur un serveur FTP ou sur la carte SD, de régler finement le comportement de la caméra, etc. Le tout via une interface web ou un petit logiciel maison par forcément intuitif, hélas.

Enfin, pour les propriétaires d'un NAS Synology, bonne nouvelle: 'Surveillance Station' reconnait la caméra et permet de la contrôler, et bien sûr d'enregistrer les séquences sur votre propre cloud. 

oeuil
Le gros capteur Sony, et les multiples lumières infrarouges pour la vision nocturne

A lire aussi

La caméra de surveillance Nest Cam IQ reconnait les visages et envoie des notifications vidéos sur votre smartphone: nous l'avons testée

Reactions

En ce moment sur RTL info

Alertez nous


Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus