Acheter durant les foires aux vins, bonne ou mauvaise affaire? Nous avons fait le test (vidéo)

C'est la saison des foires aux vins durant lesquelles on vous propose de nombreux crus à prix cassés. Des prix très attractifs mais est-ce une bonne affaire pour autant? Vincent Jamoulle et David Muller ont mené l’enquête pour le RTL Info 13H.

2+1 gratuite, - 20%, - 30%, autant d’arguments pour séduire les clients. "J’ai mes habitudes, j’ai mes vins préférés, mais c’est parfois tentant…", confie l’un d’entre eux qui repartira finalement avec deux bouteilles de champagne, 1+1 gratuite.

Dans cette grande surface de la région liégeoise, pendant la foire, les volumes écoulés sont multipliés au moins par deux. Pierre Nowak est le responsable du rayon vin dans une grande surface: "Bien sûr, on a les habitués qui se réjouissent de la foire aux vins, mais aussi on a plein de nouveaux clients qui débarquent".


Des produits d'appel à prix cassés

De nombreux vins sont proposés uniquement pendant les trois semaines de la foire. La grande distribution n’hésite pas à réduire ses marges pour proposer des produits d’appel à prix cassés.
"Les prix sont bas donc ça semble attractif. Et donc la foire aux vins essaye de vous garantir une qualité et donc met en avant une médaille, une référence, un guide, un millésime qui serait exceptionnel. Ça peut sembler une belle image, ça peut sembler une belle affaire mais derrière il y a peut-être aussi un petit piège", explique Gerome Minon, conseiller en vins.


Alors, acheter durant les foires aux vins, bonne ou mauvaise affaire?


Voici un petit test avec quatre bouteilles achetées en grande surface et soumises à l’appréciation d’un conseiller en vins et d’un caviste qui se fournit uniquement auprès de petits producteurs.


Un Bourgogne blanc, un Mâcon - 20% à 5,75 €

Pour Roger Michel, caviste, importateur de vins, "C’est une affaire moyenne, c’est un vin qui est à la hauteur de son prix. Ce n’est pas un vin qui donne une émotion mais c’est bon, c’est correct". "Le vin vaut sont prix mais ce n’est pas non plus une montre en or", abonde Gerome Minon, conseiller en vins.


Un classique du Beaujolais, le Saint-Amour - 30% à 5,17 €

Les réactions sont divergentes. "Là, nous avons affaire à un cru du Beaujolais donc qui est quand même normalement de qualité supérieure, ce n’est pas le cas", analyse le caviste Roger Michel.
"On va dire que le vin est plus que bien fait, donc je dirais qu’à ce prix, c’est plutôt une bonne affaire", estime quant à lui Gerome Minon, conseiller en vins.


Un Bordeaux petit prix, 1+1 gratuite Château Haut Bardin à 3,93 € la bouteille

Pour Gerome Minon, "Il y a un défaut un petit peu de constitution, il y a un équilibre qui n’est pas respecté". "Il est tout à fait bien construit et en plus pour le prix je pense que c’est un bon rapport prix-plaisir", tranche le caviste Roger Michel.


Un Bordeaux classique bien coté, un Pomerol Château Chantalouette, - 20% à 15,35 €

"Je trouve que les qualités ne sont pas réunies pour prétendre à l’appellation Pomerol", lance Roger Michel. "Clairement, ici on vous propose quelque chose de très connu à un prix correct, donc ça peut sembler une bonne affaire, mais là non", précise Gerome Minon.

A lire aussi

Le vin bio, une nouvelle tendance qui prend de l'ampleur: Il n'y a pas de production de grands vins sans prise de risque
Un Vin de Liège remporte une médaille d'or dans un concours de vins à Paris
Foire aux vins: bio et millésime 2015 à l'honneur

Reactions

En ce moment sur RTL info

Alertez nous


Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus