JO 2018 - "Finalement un signal fort du CIO"

(Belga) Le Comité International Olympique (CIO) a suspendu mardi soir la Russie des prochains Jeux Olympiques d'hiver de PyeonChang. Elle paie son système de dopage organisé entre 2011 et 2015 avec le soutien des autorités. "Finalement un signal fort du CIO", a réagi Philippe Muyters, le ministre flamand des Sports.

"Je suis content que le CIO finalement a donné un signal fort en excluant la Russie des jeux d'hiver", a déclaré Muyters, qui représente l'Europe au Foundation Board de l'Agence mondiale antidopage (AMA). "C'est une bonne nouvelle pour l'athlète honnête. En ne permettant pas à la Russie de participer, mais en donnant aux athlètes propres la possibilité de faire leurs preuves, le CIO suit l'approche que moi et certains de mes collègues de l'AMA défendons depuis longtemps. Quiconque triche doit être écarté, afin que les athlètes honnêtes aient une chance équitable d'atteindre les meilleures performances." Ce n'est que selon des conditions strictes que les athlètes russes seront autorisés à participer à PyeonChang. Cela sous le nom d'"athlète Olympique de Russie", avec le drapeau olympique et l'hymne olympique au lieu de l'hymne national russe composé par Alexander Alexandrov. La Russie a été suspendue en raison du scandale du dopage, entre autres aux Jeux d'hiver de 2014 à Sotchi. Le rapport McLaren de 2015 a montré qu'il existait dans le pays un système antidopage contrôlé par l'État qui violait systématiquement toutes les règles antidopage. Les athlètes, avec la complicité des autorités russes, auraient pris le dopage à grande échelle dans la perspective des Jeux de Sotchi, en particulier, organisés en Russie. (Belga)

Reactions

En ce moment sur RTL info

Alertez nous


Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus