CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/) La colère d'habitants d'un quartier résidentiel de Limal: "Il reste encore des enfants à écraser"

La colère d'habitants d'un quartier résidentiel de Limal: "Il reste encore des enfants à écraser"

À Limal, les habitants de Village Expo sont excédés. Les travaux réalisés en ce moment à Rixensart dévient tout le trafic dans leur quartier résidentiel. La vitesse est limitée à 30km/h, mais beaucoup de voitures l'excèdent allègrement. Preuve de la grogne des habitants : la présence d'un panneau d'un mètre carré ou apparaît ce slogan choc: "Il reste des enfants à écraser, vous pouvez accélérer."

Une inscription qui interpelle, mais visiblement les voisins approuvent. "C'est quand même une petite cité, on n'a pas l'habitude d'avoir tant de trafic. Il y en a beaucoup ici, malheureusement", soupire un premier habitant. "Je ne sais pas qui a mis ce panneau mais c'est bien parce que si on roule comme des malades, ça ne va pas", estime une autre personne. "Des conducteurs manquent de civisme. Certains passent même à du 60-70 ici", constate un riverain.

limal-2

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?