Les primes "Qualiwatt" pour les installations photovoltaïques, c'est terminé: "Le photovoltaïque peut vivre sans aides publiques"

Le gouvernement wallon a décidé de mettre fin au "Plan Qualiwatt" qui offrait une prime tous les 5 ans aux propriétaires de panneaux photovoltaïques. Jean-Luc Crucke va proposer la sortie progressive de ce plan.

Le ministre wallon de l'Energie Jean-Luc Crucke présentera "bientôt" au gouvernement la suppression de Qualiwatt, le régime de primes destinées à soutenir l'installation par les particuliers de panneaux photovoltaïques, a-t-il annoncé lundi en commission du parlement wallon. Instaurées en 2014, ces primes "Qaliwatt" appartiendront donc déjà bientôt au passé. Cette prime est généralement comprise entre 400 et 500 euros par an.

"Le photovoltaïque peut vivre et bien vivre sans aides publiques", a indiqué Jean-Luc Crucke à notre journaliste Christophe Clément.


"Effet psychologique"

Le régulateur wallon des marchés de l'énergie (CWaPe) l'avait pourtant mis en garde sur l'impact d'une absence de prime sur le développement du secteur: même si le taux de rentabilité interne de 5% est confortable au regard des rendements pouvant être obtenus sur les marchés financiers, "l'effet psychologique d'une absence de prime ne doit pas être négligé".

En outre, une absence de prime signifierait qu'il n'existe plus de garantie de qualité des installations et de la compétence des installateurs, puisque les conditions fixées réglementairement ne devraient plus être rencontrées. Il est aussi possible que le système de traçabilité des installations ne soit plus assuré, de même que celui d'observatoire des prix, dit la CWaPE. Elle évoque donc la nécessité de prendre des mesures spécifiques et de prévoir une communication adéquate.


Le secteur ne tremble pas

En moyenne, le prix d'une installation photovoltaïque a cependant diminué de 30% en trois ans. Malgré l'absence de prime, le ministre promet malgré tout un retour sur investissement entre 6 et 7 ans. Et il est fort probable qu'une disparition des primes engendre une nouvelle baisse des prix. "Sans prime, il n'y a plus de contrainte administrative. Et sans contrainte administrative, les installateurs pourront baisser les prix proposés aux clients", a expliqué David Germani, coordinateur de la plateforme des énergies renouvelables de la confédération de la construction.

Le ministre Crucke espère de son côté économiser 5 millions par an. Les particuliers qui ont déjà entamé des démarches ou installé des panneaux photovoltaïques ne sont pas concernés par ces changements.

Reactions

En ce moment sur RTL info

Alertez nous


Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus