Étude: sans pension complémentaire, préparez-vous à une retraite difficile

A la pension, le salarié belge touchera en moyenne 71% de son dernier salaire net, soit 1.656 euros. La proportion pourra monter à 84%, grâce à une assurance-groupe contractée par son employeur. "Les pensions complémentaires ne sont plus juste un bonus, elles deviennent indispensables", affirme jeudi Aon à la lumière de son enquête "Pension Survey 2017".

Selon l'enquête - menée auprès de 300.000 travailleurs belges répartis dans 210 entreprises de 13 secteurs -, un travailleur percevant un salaire moyen (3.650 euros bruts) épargne quelque 188 euros par mois grâce au plan de pension complémentaire de l'employeur, le plus souvent une assurance-groupe. "Ce système représente en fin de carrière une poire pour la soif non-négligeable: (...) un supplément de 326 euros par mois."

"La pension légale belge est actuellement l'une des plus basses d'Europe", affirme Colette de Dessus les Moustier (Aon). "Les Belges ne comprennent pas la gravité de la crise qui touche le régime des pensions, pas plus d'ailleurs que l'intérêt de constituer une pension complémentaire pour conserver leur niveau de vie à leur départ à la retraite."

En effet, selon l'enquête seuls 9% des Belges comprennent le composition de leur salaire.

Reactions

En ce moment sur RTL info

Alertez nous


Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus