Cette semaine en Flandre: une patronne de café disparaît avec les économies de ses clients

En Flandre, c'est une histoire peu banale qui a défrayé la chronique cette semaine. Les clients d'un café d'Erpe-Mere, près d'Alost, ont été victimes d'une tenancière... plutôt malhonnête. Elle s'est envolée avec les économies que les habitués du lieu avaient mis de côté pendant toute l'année pour cette période de fêtes. La mésaventure qui a suscité beaucoup de commentaires dans le nord du pays.

C’est une tradition dans beaucoup de cafés en Flandre. Souvent, les habitués arrondissent la note, quelques centimes voire quelques euros de plus, qui alimentent une caisse d’épargne. De quoi se retrouver à la fin de l’année autour d’une bonne table et de quelques bouteilles. Sauf à Erpe Mere au café Herleving, "La résurrection". En arrivant pour le fameux repas de Noël, ils ont trouvé porte close avec ce petit mot de la patronne: "Merci à mes clients pour ce beau Noël".

Depuis plusieurs jours, les clients tentent de récupérer leur argent, en vain. "Tout est parti ! Tout!", dit un client. "Moi j’ai perdu 1.500 euros", dit un autre.

La tenancière du café s’était aussi proposé de gérer l’épargne de quelques clients. Certains n’avaient pas de carte de banque. Ils ne pouvaient donc pas vérifier les versements sur leur compte, mais la confiance était totale. "Ma femme et moi avons perdu 1.200 euros cette année. Tout le monde lui faisait confiance. Elle était gentille, serviable. Personne n’aurait jamais pu imaginer cela", explique un client.

20.000 euros d’économies, plusieurs milliers d’euros de la kermesse aux boudins et du concours de pigeons, sans compter les 11.000 euros de retard de loyers… la cafetière laisse une ardoise d’environ 50.000 euros. La tenancière de la résurrection ne décroche même plus le téléphone. La propriétaire du café pense que celle-ci se trouve actuellement à Durbuy, pour toute la semaine.

Les clients grugés disent avoir une idée de ce qu’elle a fait de leur argent. "Sa fameuse Renault Kadjar, rouge, magnifique… Un superbe voyage au lac de Côme ou au lac de Garde. Un temps magnifique Roger, qu’elle me disait. On en a bien profité… Bein tiens, je pense ! Avec notre argent…"

Plusieurs clients ont déjà déposé plainte auprès du Parquet.

Chantal Monet et Catherine Vanzeveren pour le RTL INFO 19H

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?