La tempête Eléanor ne frappe pas que la Belgique: Tour Eiffel et pistes de ski fermées, trafic aérien suspendu, etc...

La tour Eiffel est fermée à la visite mercredi en raison de la tempête Eléanor qui concerne en réalité l'Europe entière, a annoncé la direction de la société d'exploitation de la tour. "En raison des fortes bourrasques de vent sur le parvis et pour des raisons de sécurité, la tour Eiffel n'a pas ouvert" mercredi matin, a indiqué une porte-parole. Cette annonce intervient alors que la mairie de Paris a déjà annoncé que les espaces verts resteraient fermés toute la journée, "en raison des prévisions de Météo France, annonçant des vents forts autour de 80 km/h pouvant atteindre ponctuellement 100 km/h".

Le trafic aérien a été provisoirement suspendu mercredi matin sur les aéroports de Bâle-Mulhouse et de Strasbourg en raison des vents violents déclenchés par la tempête Eleanor, a indiqué la Direction générale de l'aviation civile (DGAC). Le trafic est interrompu depuis 10H30 en raison de vents soufflant à une vitesse supérieure à 110 km/h, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la DGAC en précisant que les deux aéroports continuent d'accueillir le public en attendant un retour à la normale.  Les fortes rafales de vent ont également provoqué des perturbations à l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle (CDG) où 60% des vols ont été retardés au départ entre 07H15 et 09H00 et un tiers à l'arrivée, selon la DGAC.

La station de Val Thorens (Savoie), plus haute d'Europe, compte fermer la partie haute de son domaine skiable mercredi et jeudi en raison de chutes de neige exceptionnelles et de fortes rafales de vent, a-t-on appris auprès de la station. "Tout ce qui monte en altitude ne va pas fonctionner demain et après-demain. Seul le bas de la station sera ouvert car on attend 2,40 mètres de neige en 48 heures et des rafales de vent allant jusqu'à 200 km/h", a expliqué à l'AFP une porte-parole de la station. Appartenant au domaine skiable des Trois-Vallées, Val Thorens est située à 2.300 mètres d'altitude. Les remontées mènent jusqu'à 3.300 mètres.

Un total de 200.000 foyers français étaient privés d'électricité mercredi à 9h00 après l'arrivée de la tempête Eleanor, a annoncé le réseau de distribution Enedis. La Bretagne, la Manche, le Nord et la région parisienne ont été touchés par des rafales supérieures à 120 km/h, alors que la tempête poursuivait sa route vers l'Est. 

Au Royaume-Uni également, la tempête cause de solides dégâts. Les milliers de maisons sont privées d'électricité suite à des chutes d'arbres et de pylônes. D'après la BBC, des vents soufflant à 160 km/h ont été enregistré au Pays de Galles, en Angleterre, en Irlande du Nord et en Ecosse. Un homme a été blessé après la chute d'un arbre sur sa voiture à Glamorgan (Pays de Galles). Les transports sont affectés car des ponts de chemin de fer ont du être fermés. De grands axes traversant le pays sont également momentanément inaccessibles. 

 

 

A lire aussi

Arbre gigantesque déraciné, conteneur sur la route: la Belgique est balayée par la tempête Eléanor
La tempête Eléanor a déjà touché toute la Wallonie: voici les zones les plus concernées
Prévisions météo: le pire de la tempête est-il passé ?
La matinée de mercredi toujours en alerte orange aux vents violents, alerte jaune ensuite
Avec le passage de la tempête Eléanor, la Haute Lesse entre en phase d'alerte de crue
Des orages de grêle s'abattent violemment sur la région de Liège (vidéo)

Reactions

En ce moment sur RTL info

Alertez nous


Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus