Dépôts clandestins en série dans la nature à Villers-la-Ville: des entreprises se débarrasseraient-elles de déchets en faisant de gros bénéfices?

La Commune de Villers-la-Ville, dans le Brabant wallon, est confrontée à de nombreux dépôts clandestins. Certains sont l'œuvre de particuliers mais aussi d'entrepreneurs qui se débarrassent, à bon compte, de débris de construction notamment. Les autorités recherchent activement un camion qui aurait déversé plusieurs fois tous ses déchets dans la nature. Christophe Clément et Alain Hougardy ont rencontré les autorités de la ville pour le RTL INFO 13H.

Agissant probablement de nuit, un camion a déversé son chargement au pied d’une éolienne. “Ici, vous voyez très clairement que ce sont des déchets d’un incendie“, commente Philippe Vanhollebeke, échevin MR des travaux de Villers-la-Ville. Aux alentours, peu de riverains: le risque d’être surpris était pratiquement nul. "Je pense qu’il y a des gens qui facturent des containers à des privés et des entreprises qui viennent les jeter ici pour ne pas payer le recyclage et qui font de très gros bénéfices, donc c’est un comportement qui est tout à fait inacceptable", estime le bourgmestre. Ici, le terrain appartient à une entreprise privée, c’est elle qui devra payer l’évacuation des déchets en attendant que l’auteur des faits soit éventuellement retrouvé.


Dépôt sauvage aussi sur un chemin privé

Il y a quelques semaines, c’est sur un chemin public que des débris de construction ont été abandonnés. Plusieurs véhicules et plusieurs agents communaux ont été mobilisés pour nettoyer.



"C’est vraiment du dépit et du dégoût quand on voit ça. Vous imaginez le prix, quand il faut évacuer de chez soi plusieurs mètres cubes de déchets, là il a fait le jackpot, il a empoché l’argent d’une maison qui a été vidée, qu’on retrouve à charge de la collectivité"
, commente Fabian Smits, directeur technique de la commune de Villers-la-Ville.


"L’argent de la commune, c’est l’argent du contribuable"

"C’est inacceptable, l’argent de la commune, c’est l’argent du contribuable, donc on ne peut pas tolérer ça, et nous ne nous laisserons pas faire"
, ajoute le bourgmestre. Une enquête est ouverte. Des indices trouvés sur les déchets pourraient permettre de remonter jusqu’au même camion, qui aurait agi à plusieurs reprises.

Chaque année, le ramassage des dépôts clandestins coûte 100.000 euros à la commune de Villers-la-Ville.

Reactions

En ce moment sur RTL info

Alertez nous


Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus