CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/) Vols de Range Rover sur les parkings de l'aéroport de Charleroi: 4 personnes arrêtées, elles utilisaient un simple tournevis pour déboîter la fenêtre

Vols de Range Rover sur les parkings de l'aéroport de Charleroi: 4 personnes arrêtées, elles utilisaient un simple tournevis pour déboîter la fenêtre

Cela fait trois mois que la police enquête sur une affaire de vol à l'aéroport de Charleroi. 12 véhicules, tous de la marque Range Rover ont été volés sur les parkings de l'aéroport. Selon la DH, quatre personnes viennent d'être arrêtées.

Au cours des derniers mois, 12 vols de véhicules ont été enregistrés sur les parkings bordant l'aéroport de Charleroi. En rapport avec ces faits répétés, quatre individus ont été interpellés dimanche dernier et placés sous mandat d'arrêt, a-t-on appris mardi. Ils ciblaient particulièrement les Range Rover, qu'ils parvenaient à dérober en moins de trois minutes. Nous avions d'ailleurs consacré un reportage au vol de l'une d'entre elles, mais dans un parking intérieur de l'aéroport, dont le propriétaire avait témoigné via le bouton orange Alertez-nous (voir l'article Louis RÉVOLTÉ par le vol de sa Range Rover: y a-t-il assez de sécurité dans le parking de l'aéroport de Charleroi?).


Ils déboîtent la fenêtre de la Range avec un simple tournevis

Selon les forces de l'ordre, les auteurs arrivaient à bord d'un véhicule et utilisaient un tournevis pour déboîter la fenêtre de la voiture convoitée, côté conducteur. Munis d'une clé spéciale, ils parvenaient ensuite à faire démarrer celle-ci. L'un d'eux prenait place à bord et le convoi repartait en direction de l'Allemagne, où sont domiciliés les trois suspects.

Depuis le mois de novembre, 12 vols de ce type ont été enregistrés, ce qui a conduit le parquet de Charleroi à mettre l'affaire à l'instruction.

"C'était généralement sur des parkings de longue durée et donc les auteurs avaient mis en place un système pour localiser ce type de véhicule présent sur l'aéroport. Des véhicules sur lesquels, ils avaient trouvé une faille et ils avaient mis en place un autre système que je ne révélerai évidemment pas, pour sortir de l'aéroport sans trop de difficulté", explique Vincent Fiasse, le procureur du Roi de division au parquet de Charleroi. 

Les voitures dérobées ont pris la route de l'Allemagne pour être probablement exportées. C'est un nouveau vol immédiatement signalé hier qui a permis aux enquêteurs de mettre la main sur quatre personnes venus d'Allemagne.

"Cela a très rapidement été signalé et grâce à la géolocalisation du véhicule qui fonctionnait encore, on a pu le retrouver avec les auteurs", précise Vincent Fiasse. 

De son côté, la direction de l'aéroport s'inquiète de ce modus operandi. "Dans ce cas présent, il s'agissait d'une bande organisée, qui agissait de façon tout à fait discrète donc il était difficile de voir de prime abord qu'ils volaient une voiture et par conséquent, l'enquête a pu montrer grâce aux technologies mises en place que cette bande volait et ils ont pu être retrouvés", déclare Vincent Grassa, le porte-parole de l'aéroport. 

Des techniques spéciales d'enquête ont donc été utilisées par la police fédérale qui a pu identifier quatre suspects. Ces derniers ont été interceptés à Gosselies dimanche dernier. Déférés ce mardi devant le juge d'instruction, les trois individus ont été placés sous mandat d'arrêt pour association de malfaiteurs et vols avec fausse clé. Ils comparaîtront jeudi devant la chambre du conseil de Charleroi. 

A lire aussi

Louis RÉVOLTÉ par le vol de sa Range Rover: y a-t-il assez de sécurité dans le parking de l'aéroport de Charleroi?

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?