L'auteur d'une prise d'otage familiale à Comblain-au-Pont est cette fois poursuivi pour avoir frappé son épouse enceinte

Un Sprimontois âgé de 39 ans qui avait été condamné en septembre 2017 à une peine de 18 mois de prison avec sursis après avoir pris des membres de sa famille en otage a comparu détenu mercredi devant le tribunal correctionnel de Huy. Deux mois après sa condamnation, il avait récidivé et frappé son épouse qui était enceinte de 8 mois.

Le prévenu avait déjà fait parler de lui en juin 2017 lorsqu'il avait séquestré des membres de sa famille à Poulseur (Comblain-au-Pont) et avait menacé de faire exploser sa maison au gaz après avoir découvert l'infidélité de son épouse. En septembre 2017, il avait été condamné à une peine de 18 mois de prison avec sursis probatoire.

Après avoir bénéficié d'un jugement favorable mais qui lui interdisait de s'approcher de son épouse, il s'était présenté chez elle le 4 novembre 2017 et avait réclamé qu'elle lui donne de l'argent pour qu'il puisse acheter de la cocaïne. Devant ses trois enfants, il avait alors porté des coups et pratiqué un étranglement sur son épouse qui était enceinte de 8 mois.

Intercepté pour ces faits, il avait encore bénéficié d'une mesure de faveur du juge d'instruction qui l'avait libéré. L'homme avait donc décidé de retourner chez son épouse, où il avant encore formulé des menaces à l'égard d'un voisin. Il avait alors été privé de liberté dans l'attente de sa comparution.

Devant le tribunal, le parquet a souligné un important risque de récidive et a requis contre le prévenu une peine de 15 mois de prison ferme et une amende de 100 euros. La défense, Me Aurélie Jacques, a contesté le caractère volontaire des coups et a sollicité une peine assortie de conditions probatoires.

Le jugement sera prononcé le 7 février.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?