Statu quo à l'issue d'une réunion avec la direction chez Durobor: les employés doivent décider s'ils continuent la grève

La direction de Durobor, la Sogepa et les syndicats se sont quittés sur un statu quo à l'issue d'une réunion jeudi après-midi. La gobeleterie de Soignies en est à son quatrième jour de grève.

"Rien de concret n'a pu être dégagé de notre rencontre avec Herman Green (le repreneur de Durobor, NDLR) ce jeudi", a déclaré Stefano Fragapane de la FGTB. "Herman Green va rencontrer les travailleurs de Durobor jeudi à Soignies pour leur poser la question de confiance. En cas de problème, il retournerait vers son conseil d'administration." Les travailleurs bloquent l'entrée du site de Soignies pour la quatrième journée consécutive. Ils entendent ainsi protester contre des problèmes salariaux et des soucis d'organisation de travail. Mercredi, les employés du site ont refusé une proposition de la direction. 

La direction menace de fermer le site de Soignies si les travailleurs maintiennent le mouvement.

A lire aussi

Durobor ne sera pas mis en faillite: le personnel a accepté le nouveau plan de relance
Arrêt de travail chez Durobor à Soignies: les syndicats dénoncent de nouvelles pertes de salaire et un manque de concertation
Arrêts de travail chez Durobor à Soignies, le mouvement pourrait se poursuivre

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?