Tabassage mortel de Jamioulx: deux nouveaux suspects des "Storm Ultras" devant le juge d'instruction

Deux nouveaux suspects de la rixe mortelle survenue à Jamioulx le week-end dernier ont été présentés au juge d'instruction, mardi. L'un d'eux a été placé sous mandat d'arrêt pour meurtre et l'autre, qui tentait de séparer les protagonistes, a été relaxé.

Durant la nuit de samedi à dimanche, le corps de Pierre Clynhens (42 ans) a été retrouvé à Jamioulx, sur la plaine de la rue d'Andrémont, non loin des clubs de football et de tennis. Deux festivités se tenaient ce soir-là à proximité des lieux: un anniversaire privé et une réunion des Storm Ultras, un club de supporters du Sporting de Charleroi qui avait affronté ce soir-là l'Antwerp lors d'un match à risques. La police judiciaire fédérale de Charleroi s'est penchée sur ce groupe et, dès dimanche soir, un jeune de 17 ans a été interpellé, avant d'être relaxé par le juge de la Jeunesse. Lundi, deux majeurs ont en revanche été inculpés de meurtre et placés sous mandat d'arrêt.

Ce mardi, deux autres membres des Storm Ultras ont été déférés devant le juge: l'un d'eux a été arrêté, l'autre relaxé. Il aurait uniquement tenté de séparer les protagonistes.

Selon les premiers éléments de l'enquête, une bagarre opposant deux membres des Storm Ultras en état d'ébriété serait à l'origine des faits. En se battant, ces derniers auraient cogné la voiture de Pierre Clynhens qui, comme souvent, buvait quelques canettes en écoutant de la musique sur ce parking qui lui rappelait de bons moments avec son fils de 6 ans, un enfant qu'il ne voit que rarement depuis son divorce. La victime serait alors sortie de l'habitacle et des membres des Storm Ultras auraient tenté de l'écarter de la bagarre initiale. Pierre Clynhens aurait néanmoins fait usage d'un spray lacrymogène, ce qui a déclenché une riposte violente contre sa personne.

Victime de nombreux coups au visage et à la trachée, le quadragénaire est décédé sur place. Depuis l'annonce des faits, les Storm Ultras ont décidé de suspendre leurs activités jusqu'à ce que la clarté soit faite sur l'enquête. Les leaders du groupe, qui collabore à l'enquête, rappellent que la grande majorité de leurs membres restent des supporters sans histoires.

A lire aussi

Pierre, 42 ans, tabassé à mort samedi soir près du terrain de foot de Jamioulx: trois personnes interpellées, des Storm Ultras de Charleroi?

Reactions

En ce moment sur RTL info

Alertez nous


Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus