Air Belgium choisit l'aéroport de Charleroi pour ses vols vers la Chine: la compagnie annonce 600 emplois

Ces 600 emplois se répartiront entre 300 postes de travail pour Air Belgium et 300 autres au sein de l'aéroport de Charleroi.

La nouvelle compagnie aérienne belge Air Belgium a annoncé mercredi qu'elle allait établir sa base d'exploitation à Brussels South Charleroi Airport (BSCA) pour assurer ses futures liaisons directes avec la Chine. Les infrastructures de l'aéroport carolo seront dès lors adaptées aux besoins des long-courriers dans les mois à venir. Les vols débuteront, quant à eux au mois de mars, avec Hong Kong comme première destination, ambitionne l'entreprise qui ne possède cependant toujours pas son certificat de transporteur aérien lui permettant d'assurer de tels vols.

Environ 600 emplois seront créés à l'aéroport de Charleroi grâce à l'arrivée prochaine de cette compagnie aérienne, a-t-on appris mercredi lors d'une conférence de presse à Gosselies. Les vols vers la Chine devraient quant à eux débuter fin mars. Ces 600 emplois se répartiront entre 300 postes de travail pour Air Belgium et 300 autres au sein de l'aéroport de Charleroi. (Pour adresser votre candidature, cliquez ici)


Comment vont-ils obtenir le certificat de transporteur aérien

L'arrivée, mi-février, du premier des quatre avions A340-300 permettra à Air Belgium de compléter le processus d'obtention du certificat de transporteur aérien dans les semaines qui suivent, assure la compagnie aérienne. Alors qu'il avait un temps été question d'opérer les premiers vols depuis Brussels Airport, le choix s'est finalement porté sur Charleroi, en raison notamment de la facilité d'accès, la qualité, les prix compétitifs et la volonté de l'aéroport régional de se transformer en plateforme internationale de premier plan, énumère Air Belgium. "Il est fréquenté par des Belges de toutes les régions et attire 60% de passagers internationaux et 31% de clients d'affaires", justifie Niky Terzakis, le CEO de l'entreprise.


L'aéroport va modifier son infrastructure

"Accueillir une telle compagnie sur notre tarmac nous ouvre les portes d'un nouveau modèle tout en renforçant notre positionnement sur la scène internationale", se félicite, pour sa part, Jean-Jacques Cloquet, l'administrateur délégué de BSCA. Pour accueillir Air Belgium et ses avions, qui prendront dans un premier temps la direction de Hong Kong avant d'autres destinations asiatiques ultérieurement, l'aéroport de Charleroi va dès lors devoir "sensiblement" modifier son infrastructure. Un terminal Premium fera notamment son apparition à l'actuel terminal Sud (Executive Aviation Terminal) pour satisfaire les besoins des voyageurs des classes business et premium, avec entre autres un business lounge. Les travaux débuteront en mai et dureront un an. Des solutions temporaires seront également mises en place pour garantir le confort des passagers dès les premiers vols.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?