La Bourse de Paris maussade après l'ouverture de Wall Street

La Bourse de Paris maussade après l'ouverture de Wall Street

La Bourse de Paris restait maussade vendredi (-0,61%) après l'ouverture en hausse de Wall Street, les investisseurs privilégiant la prudence dans un contexte de forte volatilité.

A 15H34 (14H34 GMT), l'indice CAC 40 cédait 31,63 points à 5.120,05 points dans un volume d'échanges de 3,2 milliards d'euros. La veille, l'indice avait clôturé en baisse de 1,98%.

La cote parisienne a ouvert en léger recul, résistant dans la matinée au mouvement de correction qui s'est diffusé de Wall Street aux Bourses asiatiques. La baisse s'est ensuite accélérée durant quelques heures.

"Comme les marchés européens ont souvent du mal à prendre l’initiative, c’est à se demander si la baisse relativement modérée en Europe dans la matinée (...) n’a pas incité les investisseurs américains à vendre également des actions européennes à partir de midi", observent les analystes du courtier Aurel BCG.

Quoi qu'il en soit, "la baisse actuelle des marchés européens est une opportunité car le contexte fondamental reste positif", estiment-ils.

Du côté des indicateurs, la production industrielle au Royaume-Uni a chuté de 1,3% en décembre sur un mois, un repli pire qu'attendu par les analystes, qui tablaient sur un recul de 0,9%.

En France, la production industrielle a rebondi de 0,5% en décembre, tirée notamment par la fabrication de biens d'équipement, après avoir baissé en novembre de 0,3%, selon l'Insee.

Sur le tableau des valeurs, L'Oréal gagnait 1,69% à 174,70euros, fort d'une rentabilité record avec une marge d'exploitation atteignant 18% du chiffre d'affaires en 2017.

Amundi reculait de 5,98% à 67,30 euros, pâtissant de la volatilité du marché en dépit d'une forte progression de son bénéfice net en 2017.

Tarkett, qui a enregistré une croissance organique de son chiffre d'affaires (+4,8% sur l'année) progressait de 7,73% à 31,50 euros, en dépit d'une amende qui a fait plonger son résultat dans le rouge.

MGI Coutier reculait de 4,65% à 31,80 euros malgré un chiffre d'affaires record, dépassant pour la première fois un milliard d'euros sur l'année 2017.

  1. CAC 40 (Euronext)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?