Éviction de Tex des "Z'Amours": il y aurait eu d'autres dérapages très embarrassants, et ils ont été enregistrés

Il y a cinq mois, l’animateur Tex était écarté de l’antenne de France 2 après s’être permis de faire une blague sur les violences conjugales. L’animateur de 58 ans avait alors décidé d’attaquer Sony Pictures, qui produit l’émission, pour rupture abusive de contrat. Il exige des indemnités s’élevant à 1,2 millions d’euros.

Aujourd'hui, la défense sort des enregistrements de l’émission très embarrassants pour Tex, dont Le Parisien révèle quelques extraits. L’animateur y évoque la fameuse mauvaise blague et confie l’avoir faite pour "faire parler de lui". Selon l’avocate de la production, il y a d’autres passages où l’animateur qualifie une candidate de "chiennasse avec de grosses loches". Il aurait également pratiqué des "mouvements suspects" lorsqu'une candidate parlait de sa sexualité. Enfin, il aurait dit à une collègue: "Ah, je t’ai pas encore baisée ?", proférant encore d’autres grossièretés à son encontre.

Tex serait furieux, selon le Parisien, qui qualifie ces méthodes d'"espionnage".

Le verdict du procès sera rendu le 27 juillet.

A lire aussi

La blague sur les femmes battues n'est PAS passée: l'animateur Tex viré de la présentation de l'émission "Les Z'Amours"
Tex licencié par France Télévisions reçoit le soutien de Charlie Hebdo: "Le féminisme a bon dos"
Renvoi de Tex des Z'Amours: Julien Lepers le savait : "J'étais le premier d'une longue liste"
Évincé des "Z'amours", Tex revient sur son "accident de travail"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?