Damso: "J'ai essayé de comprendre pourquoi on ne m'aimait pas, mais je n'avais pas de haine, ça ne sert à rien"

C'est au Palais 12 que Damso a clôturé une tournée, et même une année exceptionnelle puisqu'il est aujourd'hui le plus écouté en France sur les plateformes de streaming. Plutôt rare dans les médias, l'artiste belge s'est confié, en exclusivité, à Martin Vachiery et Jean-Philippe Mot.

Vendredi soir, Damso s'est produit au Palais 12 devant 12 000 personnes. Ce concert marquait la fin de la tournée de l'un des artistes majeurs de 2018. Vendredi soir à Bruxelles, Damso était chez lui et l'émotion était intense pour l’artiste. "L'énergie qu'il y a autour, que ca soit à la technique, comment les gens sont chauds car la famille va venir... C'est amusant. C'est autre chose, on joue à domicile", confie le rappeur.

Ce concert est une nouvelle consécration, à l’image du disque de platine belge, partagé avec son équipe fidèle. Il s'agit d'une récompense rare pour un artiste urbain. Une musique devenue incontournable dont Damso est l’un de ses meilleurs ambassadeurs. Un statut qu’il assume avec beaucoup d’humilité.

Grab_20181215_150121_623

"Plus j'écris, plus les gens pensent me connaître, mais ils oublient qu'ils ne me connaissent que par ce que j'offre en fait... Finalement. On connaît quelqu'un que quand on va vraiment fouiller ce qu'il ne dit jamais. C'est là qu'on peut dire qu'on connait quelqu'un... Et ça personne le fait. C'est pour ça que je dis rappeur connu, mais être humain anonyme", lance Damso.

Au Palais 12, le Bruxellois de 26 ans a enchaîné les classiques de ses 3 albums. Les polémiques autour de l’artiste semblent bien loin. Damso a su rester positif en toute circonstance. "J'ai réfléchi, j'ai étudié, j'ai essayé de comprendre pourquoi on ne m'aimait pas ou pourquoi on m'a trouvé misogyne, mais je n'avais pas de haine, car ça ne sert à rien, c'est une perte de temps. Si j'ai la haine, si je suis fâché, je ne vais juste jamais comprendre et je ne vais pas avancer", précise-t-il.

Le concert s'est conclu en beauté par un duo explosif avec Orelsan en invité surprise, l’autre grande star de cette année 2018... Une nouvelle preuve vibrante que le rap est bien devenu la nouvelle pop.


 

RTL INFO

A lire aussi

Booba s’attaque à Damso: "T’as pris la grosse tête… T’es une m****"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?