La cérémonie Miss France a-t-elle des effets pervers? "Les petites filles complexent"

Lundi soir, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs sont revenus sur le concours Miss France qui s’est déroulé samedi 15 décembre. Les images des Miss seins nus en coulisse ont suscité un débat à multiple facettes. Au-delà de la séquence incriminée, Fatima Benomar a soulevé la question de l’image de la femme véhiculée par ce type de concours. 

La porte-parole des "effrontés" a souligné que la morphologie des femmes n’était pas représentée dans sa diversité lors de cette cérémonie. "C’est pas ça le corps par défaut !", a-t-elle pointé du doigt. Outre l’aspect physique, l’attitude des candidates reste "très cadrée", a-t-elle également regretté.

"Quand, c’est pas le concours Miss France, c’est la pub, les magazines féminins...", a-t-elle poursuivi. Et la féministe de dénoncer les effets pervers des diktats de la mode. "Il y a des petites filles qui s’identifient mais aussi qui complexent, qui peuvent avoir de la mésestime d'elles-mêmes, voire des comportements à risques, notamment alimentaires parce qu’elles ont l’impression qu’un corps standard, c’est quelque chose qui est inatteignable."

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?