Sa clause de confidentialité expirée, une ex candidate de Secret Story balance tout

Morgane Enselme a participé à l'émission de télé-réalité Secret Story en 2011. Sa clause de confidentialité expirée, elle en dévoile les secrets. D'emblée, la jeune femme annonce la couleur de son expérience: "La télé-réalité, c'est comme un iceberg avec la pointe qui dépasse et beaucoup de choses sous la surface. Il y a des gens que cela fascine, des gens que cela dégoûte et c'est rare qu'on puisse en parler."

Casting, clause de confidentialité, salaire...

Il y a un double casting: des candidatures spontanées et des gens démarchés par la production sur la base de "recherches journalistiques". La jeune femme explique alors que cela a été son cas. La production de Secret Story avait entendu parler de Brigitte Boréale, une journaliste transgenre qui était maman d'une fille, Morgane. Dès 2007, Secret Story contacte les deux femmes pour les faire apparaître dans l'émission. Mais Brigitte et Morgane refusent catégoriquement. Morgane n'a que 16 ans.

En 2011, la production insiste et invite la jeune femme et lui fait passer le casting par surprise. A l'aide de discours idéalistes sur la société et la place que les transgenres pourraient prendre dans la société grâce à un tel passage dans une grande émission, la production arrive à faire signer un contrat à Morgane. Sa mère ne veut pas en entendre parler. Le document est signé à la va-vite dans une voiture avec un salaire de 493 euros brut par semaine. 

Des conditions déplorables de survie

Une fois dans la maison, la production change totalement de visage. Les communications sont difficiles. "La production cherche à nous pousser à bout tout le temps", révèle la jeune femme. Et bien qu'il n'y ait pas de scénarios préécrits, elle arrive à les manipuler. "Une fois, un candidat a cassé une tasse. On a parlé de cela toute la journée...Si bien que la production a fini par nous dire: "Cette tasse n'a jamais existé." 

Les règles doivent être respectées à la lettre: pas de moyens de communication tels que les télévisions, téléphones, PC et internet.

L'alcool et les cigarettes ne sont données qu'aux candidats que selon les désidératas de la prod: et ce pour créer des situations de manque ou d'abus.

La maison n'est jamais lavée, les draps jamais changés. Les candidats ont accès aux douches pendant seulement 30 minutes."Certains se lavaient dans la piscine", se souvient Morgane. Les candidats tombent malades, n'ont aucun repère sur le temps. Les lumières sont éteintes sans aucune indication et sont rallumées le "matin?". "On n'a plus de repères, on a faim tout le temps, on est fatigués, on perd complètement la notion du temps."

Selon la jeune femme, les heures CSA (soit 2, 3 heures par jour sans la présence de caméras) auxquelles ont droit les candidats qui participent à ce genre d'émission n'ont été respectées que 2 ou 3 fois, alors que Morgane y est restée presque 3 mois...

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?