Emily Ratajkowski complètement nue pour protester contre la nouvelle loi anti-avortement: "Nos corps, nos choix"

La gouverneure de l'Alabama, Etat conservateur du sud des Etats-Unis, a promulgué mercredi la loi anti-avortement la plus stricte du pays, un texte qui provoque une levée de boucliers dans l'opposition démocrate et de larges pans de la société américaine, a annoncé son cabinet. La gouverneure Kay Ivey a ainsi ratifié un texte qui interdit la quasi-totalité des interruptions volontaires de grossesse, même en cas d'inceste ou de viol. L'Alabama vient donc d'interdire tous les avortements sauf en cas de danger mortel pour la mère, avec des peines pouvant aller jusqu'à 99 ans de prison pour les médecins.

"Aux nombreux partisans du projet de loi, cette législation témoigne de la profonde conviction de la population d'Alabama que la vie est précieuse et que chaque vie est un don sacré de dieu", a expliqué Kay Ivey dans un communiqué.

Cette mesure doit prendre en effet dans six mois. Côté démocrate, la majorité des candidats à l'investiture pour la présidentielle de 2020 ont dénoncé une atteinte au droit des femmes à disposer de leur corps, ainsi qu'une attaque contre l'arrêt de la Cour suprême "Roe v. Wade", qui a légalisé l'avortement en 1973 dans tous les Etats-Unis. Joe Biden, l'ancien vice-président de Barack Obama, a affirmé que le choix d'avorter "devait rester entre une femme et son médecin". "Aucune de nous ne devrait accepter un avenir dans lequel nos filles et nos petites-filles auront moins de droits que nous n'en avons eus", a pour sa part réagi l'ex-candidate à la présidentielle de 2016, Hillary Clinton. Mais chaque camp se prépare à une âpre bataille judiciaire, tous les recours devant être épuisés avant que la Cour suprême se saisisse éventuellement de l'affaire.

De nombreuses stars ont également pris position sur les réseaux sociaux. C'est le cas du mannequin Emily Ratajkowski. La militante feministe a posé nue sur Instagram afin de protester contre la nouvelle loi en Alabama.

"Cette semaine, 25 vieux hommes blancs ont voté en faveur de l'interdiction de l'avortement en Alabama, même en cas d'inceste et de viol. Ces hommes au pouvoir imposent leur volonté aux corps des femmes afin de défendre le patriarcat et de perpétuer les complexes pénitentiaires en empêchant les femmes à faible potentiel économique de choisir de ne pas se reproduire. Les États qui tentent d'interdire l'avortement sont les États qui comptent la plus forte proportion de femmes noires. Il s’agit d’une question de classe et de race et constitue une attaque directe contre les droits humains fondamentaux des femmes aux États-Unis. Nos corps, nos choix", a écrit Emrata.

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Kylie Jenner, Rihanna, Amber Rose, Mandy Moore et beaucoup d'autres célébrités utilisent le hashtag #YouKnowMe pour dénoncer la nouvelle loi.

RTL people & Buzz avec AFP

A lire aussi

Manifestations contre le juge Kavanaugh: Amy Schumer et Emily Ratajkowski interpellées
Amy Schumer et Emily Ratajkowski interpellées par les forces de l'ordre à Washington
Emily Ratajkowski fête Noël au soleil (photos)
La brèche juridique qu'Emily Ratajkowski invoque pour ne plus payer son loyer depuis deux ans
Emily Ratajkowski accusée de ne pas payer son loyer: le propriétaire balance, elle et son mari feraient vivre un "cauchemar" aux voisins
Emily Ratajkowski dévoile sa pilosité naturelle et encourage les femmes à se libérer des diktats

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?