Ophélie Winter prise d'une crise de PANIQUE: la police obligée d’intervenir

Plus d'infos sur Ophélie Winter

Ophélie Winter aurait fait une crise de panique mercredi 23 octobre dans un hôtel parisien. Cet épisode a nécessité l'intervention de la police.

Ophélie Winter peine à remonter la pente. Alors qu’elle a vécu dans sa voiture pendant quelques jours et ne disposait plus de domicile fixe, elle séjourne désormais dans un hôtel. Un établissement très chic situé pas loin des Champs-Elysées. Malgré ce cadre prestigieux, la chanteuse de 45 ans n’est toujours pas au meilleur de sa forme.

C’est le magazine Voici qui donne de ses nouvelles. D’après leurs informations, la star aurait été prise d’une crise de panique ce mercredi 23 octobre. Elle se serait mise à tout casser et à tenir des propos inquiétants. La police est alors intervenue pour la calmer. "Elle était très agitée, elle pleurait, elle hurlait que quelqu’un voulait la tuer, tenait des propos totalement incohérents, voyait le plafond bouger" a expliqué une source au magazine. Au bout d’une heure, l’ancienne animatrice du Hit Machine a retrouvé ses esprits. La police n’a pas donné de suite, la chanteuse n'étant plus un danger pour elle-même. Cet épisode inquiète tout de même ses proches...

RTL info

A lire aussi

Ophélie Winter hospitalisée après un accident de voiture: depuis, elle est introuvable Ce paparazzi a arrêté de suivre Ophélie Winter en voyant sa conduite dangereuse: "Elle commencait à prendre des sens interdits" Bonne nouvelle pour Ophélie Winter: "Elle va être prise en main" La descente aux enfers d'Ophélie Winter: un proche craint d'"autres malheurs" Ophélie Winter "va mieux"... mais "pense qu'on va la tuer" (vidéo) Ophélie Winter sort du silence avec un étrange message

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?