Le rapport sur la monarchie luxembourgeoise enfin dévoilé: voici ce qu'il révèle

La gestion des finances et du personnel de la monarchie luxembourgeoise a été passée au peigne fin dans un rapport du gouvernement diffusé vendredi. Une première dans l'histoire de ce petit pays de 600.000 habitants.

"Il faut réformer le fonctionnement de notre monarchie", estime dans ce rapport Jeannot Waringo, haut fonctionnaire mandaté par le Premier ministre Xavier Bettel pour cette mission inédite au Grand-duché. "La Cour contribuera de manière constructive à la mise en oeuvre des améliorations proposées dans ce rapport", a réagi l'institution peu après la diffusion du document.

51 des 110 salariés de la Cour ont quitté leurs fonctions

Financée à hauteur de près de 11 millions d'euros de fonds publics, la Cour grand-ducale alloue 73% de ce montant à ses frais de personnel.

Le rapport souligne un taux de rotation élevé au sein des 110 salariés de la Cour, avec 51 départs entre 2014 et 2019.

Ce bilan confirme des informations relayées ces derniers mois par la presse luxembourgeoise, qui fait état d'une influence marquée de l'épouse du souverain, Maria Teresa Mestre. "Les décisions les plus importantes dans le domaine de la gestion du personnel (...) sont prises par S.A.R. la Grande-Duchesse", relève M. Waringo.

Va-t-elle trop loin?

Certes, elle a son propre site web et son association de lutte contre les violences sexuelles en zones de guerre, mais l'épouse du Grand-duc Henri, âgée de 63 ans, est censée en théorie avoir un rôle "purement représentatif".

Il lui est reproché à demi-mot dans le rapport de s'écarter de ses prérogatives. "J'ai clairement senti la présence de S.A.R. la Grande-Duchesse dans le fonctionnement de la Cour", écrit M. Waringo.

Des services gratuits pour la monarchie

Le rapport pointe aussi la gratuité des services postaux et téléphoniques accordés à la monarchie luxembourgeoise, maintenue tacitement malgré l'abrogation de la loi en la matière en 2000.

Au total, la facture s'élèverait à près de 600.000 euros pour les télécommunications et près de 15.000 euros par an pour les services postaux.

Le rapport de M. Waringo passe également en revue le fonctionnement et les modes de financement des monarchies en Suède, aux Pays-Bas et en Belgique.

"Il existe des exemples concrets intéressants qui peuvent servir tous ceux qui sont prêts à s'engager sur la voie de l'amélioration de la transparence des activités de la Cour grand-ducale et de l'utilisation des deniers publics", est-il indiqué.

Lundi, le grand-duc Henri avait pris la défense de son épouse, dénonçant des articles de presse la "mettant en cause injustement".

Particularité: cette réaction écrite n'arborait pas les insignes de la monarchie, suggérant un envoi passant outre le contreseing du gouvernement, contrairement à ce que prévoit la Constitution luxembourgeoise.

A lire aussi

Scandale à la cour du Luxembourg : le grand-duc Henri prend la défense de son épouse Critiques contre Maria Teresa de Luxembourg: Stéphane Bern réagit auprès de RTL INFO

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?