Le prince William et son épouse Kate entament une visite en Irlande dans un CONTEXTE PARTICULIER

Le prince William et son épouse Kate entament une visite en Irlande dans un CONTEXTE PARTICULIER

Le prince William et son épouse Kate entameront mardi après-midi une visite de trois jours en République d'Irlande, sur le thème de la réconciliation, trois semaines après la percée électorale du Sinn Fein, favorable à la réunification avec la province britannique d'Irlande du nord.

Lors de cette visite, ils doivent rencontrer le président Micheal D. Higgins et le Premier ministre sortant Leo Varadkar qui, après sa défaite aux élections du 8 février, assure l'intérim en attendant la formation d'un nouveau gouvernement.

Le duc et la duchesse de Cambridge déposeront une gerbe au Jardin du souvenir qui rend hommage aux morts de la lutte pour l'indépendance.

La totalité de l'île était sous domination britannique jusqu'à la sanglante guerre d'indépendance qui a pris fin en 1921 avec la partition de l'île dont le nord reste une province du Royaume-Uni.

Les visites de membres de la famille royale étaient autrefois impossibles en raison de la menace de groupes comme l'IRA (Armée républicaine irlandaise), formation paramilitaire farouchement opposée à la présence britannique sur l'île.

L'arrière grand-oncle du prince William, Louis Mountbatten, denier vice-roi des Indes, a été tué en 1979 par une bombe placée sous son bateau par l'IRA. Il était le mentor du prince Charles, le père de William.

Promettant de militer pour l'unification par des moyens pacifiques, l'IRA a fait taire les armes depuis 1997, après trois décennies de "Troubles" qui ont fait 3.500 morts.

Grâce à ce retour de la paix, la reine Elizabeth II a pu mener une visite d'Etat en 2011, devenant ainsi la première souveraine britannique à fouler le sol de ce qui est aujourd'hui la République d'Irlande depuis l'avènement de son grand-père le roi George V un siècle plus tôt.

La visite de William, deuxième dans l'ordre de succession au trône, et de son épouse Kate, intervient à un moment inédit de la vie politique irlandaise.

Dans un pays jusqu'alors dominé par deux grands partis centristes, le parti républicain Sinn Fein, autrefois considéré comme la vitrine politique de l'IRA, a réalisé une percée historique lors des législatives, devenant le deuxième parti du pays. Il promet un référendum sur l'unification de l'île dans les cinq ans.

Mais faute de majorité et d'accord de coalition, le pays se trouve sans nouveau gouvernement.

Le moment est aussi particulier pour la couronne, que la mise en retrait du prince Harry, frère cadet de William, a plongée dans la tempête.

AFP

A lire aussi

Comment la princesse Beatrice s'astreint à un régime ULTRA STRICT avant son mariage prévu en mai "Les copines de Meghan Markle nous disent plusieurs fois par semaine que Meghan et Harry sont plus amoureux que jamais" Voici la chose à laquelle renonce (encore) le prince Harry Inquiétude à l'école du prince George et de la princesse Charlotte: des élèves placés en isolement à cause du coronavirus La Reine et le prince Harry ont parlé à coeur ouvert PENDANT 4 HEURES ce dimanche: voici ce qu'ils se sont dit Coronavirus: pour la première fois, la reine Elizabeth II porte des GANTS lors d’une cérémonie d’investiture (photos) Meghan Markle est au Royaume-Uni pour ses derniers engagements royaux: un "retour amer" et une "certaine appréhension" Une experte du langage corporel analyse la dernière sortie de Meghan et Harry : "Ils sont comme en pleine LUNE DE MIEL" Sussexit: voici comment Kate Middleton a réagi au départ de Meghan et Harry Le prince William rencontre des chercheurs qui tentent de développer le vaccin contre le COVID-19

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?