Camille Lellouche émue aux larmes en pleine interview: "Je suis désolée" (vidéo)

Camille Lellouche émue aux larmes en pleine interview: "Je suis désolée" (vidéo)

Camille Lellouche et Grand Corps Malade étaient invités dans l’émission Clique présentée par Mouloud Achour sur Canal +. Les deux artistes étaient présents afin de faire la promotion de Mesdames, l’album du slameur dédié aux femmes. Dans cet opus, le poète a invité plusieurs artistes féminines dont Camille Lellouche. Le duo a chanté le titre Mais je t’aime, véritable carton depuis plusieurs semaines.

Mais sur le plateau de l’émission, c’est tout autre chose qui a été abordé. Pauline Clavière, une des chroniqueuses de Clique, a parlé du grand-père de Camille Lellouche.  Yvon Sallaud était un ancien déporté. Il a écrit le livre Les coquelicots de la liberté suite à la demande de sa petite-fille. En évoquant cette personne si chère à ses yeux, Camille Lelouche a eu les larmes aux yeux.
 
"C’est moi qui lui ai dit d’écrire ce livre, pour qu’il reste une trace. Mes deux grands-parents ont é déportés", a confié l’humoriste bouleversée. "Ma grand-mère n’en parlait jamais parce que je pense qu’elle s’est certainement fait violer dans les camps. Elle était dans un camp d’extermination et mon grand-père dans un camp de travail. Mon grand-père en parlait plus facilement, mais avec moi plus qu’avec ma mère. On était très proche. C’était mon deuxième papa… Comme ma grand-mère d’ailleurs", a poursuivi l’artiste de 34 ans.

"Je lui disais : 'Papy, c’est important que tu l’écrives parce qu’il faut que ça reste dans les mémoires' ", a ajouté la chanteuse.

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

RTL People & Buzz

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?