Ce couple retrouve son fils 40 ans après avoir été contraint de le confier à une agence d'adoption

Ce couple retrouve son fils 40 ans après avoir été contraint de le confier à une agence d'adoption

C'est une histoire déchirante qui a été diffusée ce lundi soir sur ITV. Un couple irlandais a retrouvé son fils 40 ans après l'avoir confié à une agence d'adoption catholique - malgré les assurances qu'il serait de retour dans leur foyer une fois qu'ils seraient financièrement plus stables.

Phyllis et Kevin Haran, du comté de Clare, ont passé plus de 40 ans à chercher leur premier-né Sean et ont éclaté en sanglots devant les caméras de la chaîne de télévision britannique en le rencontrant après plusieurs années de recherches.

Lors le reportage de revenir sur les débuts du couple. Après s'être rencontrés à l'adolescence en Irlande dans les années 1970, Phyllis tombe rapidement enceinte et, conscient du scandale que cela provoquerait, le couple fuit sa communauté catholique et se rend en Angleterre.

A Londres, le propriétaire du logement du couple interpellé par les pleurs de l'enfant découvre qu'ils gardent un bébé dans leur appartement, ce qui n'était pas stipulé dans le contrat du bail et leur donne un ultimatum: ils ont moins de 24 heures pour quitter les lieux. Devenus sans-abris, sans emploi et désespérés de faire passer les intérêts de leur fils en premier, ils acceptent par le biais d'une agence de placer Sean dans une famille temporaire, avec possibilité d'adoption si ils ne trouvent pas leurs marques.

Deux mois plus tard, avec des emplois sûrs et un appartement, ils tentent de récupérer leur petit garçon.

Malheureusement, l'agence a estimé à l'époque que le bébé devait rester avec les parents espagnols, mariés et plus stables financièrement, et après avoir intenté une action devant la justice, le juge confie la garde de Sean à ses parents adoptifs espagnols.

Sean répond désormais au nom de Ruben. Ses parents adoptifs sont revenus habiter en Espagne alors qu'il était âgé de quatre ans.

Il vit maintenant avec sa femme, Raquel, et son fils de 11 ans, près de Madrid.

S'adressant au présentateur de l'émission après avoir été découvert, Ruben se confie: "Ce fut une grande surprise. Je ne m'attendais pas à ce qu'ils me cherchent. Quand j'étais jeune, j'avais le sentiment qu'ils m'avaient abandonné, donc je ne voulais pas regarder en arrière, je voulais juste penser au futur. Je sais que mes parents biologiques étaient des adolescents. Il semble qu’ils n’avaient pas d’argent et qu’ils ont dû me donner pour adoption."

Après avoir été informé de la situation et du fait qu'ils ont toujours voulu le récupérer, Ruben confie sa surprise: "Je trouve que c'est une honte. Ils avaient juste des difficultés financières et ils n'avaient pas le droit de m'élever. Ça me rend triste. Je veux les rencontrer, découvrir mes racines et voir ce qu'ils ont à me dire."

Les trois protagonistes se sont retrouvés en Irlande lors d'une rencontre très émouvante et ont insisté sur le fait qu'ils resteraient désormais en contact et apprendraient à se connaître.

"Tu n'as jamais été abandonné, nous nous sommes battus pour toi, nous sommes allés au tribunal pour toi, mais le juge pensait que nous n'avions rien à t'offrir", a expliqué Kevin à son fils.

"Cela me rend triste parce que les choses auraient pu être différentes", a déclaré Ruben. "Mais nous devons aller de l'avant et je veux apprendre à vous connaître et je veux que vous appreniez à me connaître. Je veux en savoir plus sur mes origines", leur a répondu leur fils biologique.

RTLinfo

A lire aussi

Marion Maréchal s'en prend à Omar Sy, "celui qui dénonce la France qui l'a rendu millionnaire et l'accuse de racisme"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?