Virés de la Réunion, les Anges de la téléréalité ont choisi leur future destination

Virés de la Réunion, les Anges de la téléréalité ont choisi leur future destination

Après une violente altercation avec un maire local à la Réunion, les candidats des Anges de la téléréalité n’étaient plus les bienvenues sur l’île. Ils ont fait leurs valises et sont tous rentrés chez eux.

Mais le tournage des "Vacances des Anges" saison 4 devrait reprendre, mais cette fois-ci, il aura lieu dans les Caraïbes, selon les informations du bloggeur Aqababe. La boîte de production aurait hésité entre l’Amérique du Sud et les Caraïbes avant de prendre sa décision. 

Les candidats de téléréalité devraient s’installer à Saint-Domingue en République Dominicaine le 8 février pour vivre leurs nouvelles aventures. Le binôme Anaïs - Eddy ferait partie de l'aventure, selon le bloggeur. Mais le tournage se fera sans Nehuda et Ricardo, le couple ayant été viré de l’émission.

Rappel des faits

Durant le tournage de l’émission à la Réunion en décembre, des Anges auraient levé la main sur un maire local suscitant une indignation populaire.

Ricardo et Nehuda, l'un des couples vedette des "Anges", qui a plusieurs fois eu affaire à la justice, déjeunent accompagnés de leur bébé et d'une nourrice dans un hôtel 4 étoiles de Saint-Denis, la veille du début du tournage de l'émission. 

La nounou du couple passe alors de table en table pour demander aux personnes présentes de ne pas prendre de photos des "people", ce qui met rapidement le feu aux poudres avec Joé Bédier, maire de Saint-André (est), venu fêter en famille l'anniversaire de sa fille.

"Une femme hystérique est venue à notre table et a dit à ma femme 'Vous avez pris des photos ce n'est pas normal' ", a raconté Joé Bédier, ajoutant : "Ma femme a fini au sol avec des bonshommes baraqués sur elle. Moi j'ai pris des coups".

Les "Anges" agressifs sont finalement calmés par des témoins. La police déploie ensuite un important dispositif sur les lieux.

L'élu fait alors ce que font bon nombre de Réunionnais en cas d'urgence, appeler radio Free Dom, station écoutée par toute la Réunion. Aussi, lorsque Joé Bédier raconte avec indignation ce qu'il vient de lui arriver, la nouvelle se répand comme une trainée de poudre.

"Mon beau-frère est arrivé en courant chez moi en me disant que le maire était gravement blessé et qu'il allait être hospitalisé", raconte Fred Sautron, un habitant de Saint-Benoît (est). "Nous sommes montés tout de suite à Saint-Denis", explique le trentenaire en créole réunionnais.

Plusieurs dizaines de personnes ont la même réaction et se rassemblent devant l'hôtel. Portées par des enfants, des pancartes clament "vous n'êtes pas des anges, vous êtes des démons".

La situation manque de dégénérer à nouveau lorsque des personnes extérieures à l'hôtel montent dans les étages où se trouvent les chambres des candidats.

Les policiers parviennent finalement à calmer les esprits. Il n'y a pas eu de blessés, mais ils ont embarqué tout de même Nehuda, Ricardo et la nounou en direction de l'hôtel de police, devant lequel environ 200 personnes manifestent leur mécontentement jusque tard dans la nuit.

Dans la soirée, la production avait publié un communiqué condamnant les deux "Anges" et avait annoncé leur exclusion de l'émission.

Une pétition en ligne réclamant l'annulation du tournage de l'émission avait été mise en ligne.

La remise en liberté des Anges et de la nounou sans qu'aucune charge ne soit retenue contre eux a attisé le mécontentement.

Le diffuseur de l'émission, la chaîne NRJ12, a indiqué à l'AFP avoir immédiatement demandé au producteur d'écarter les deux candidats et exigé "de revoir pour l'avenir le processus de sélection de ces derniers".

La société de production précise pour sa part réclamer systématiquement les extraits de casiers judiciaires de niveau 3 - comportant uniquement les condamnations les plus graves- et ne retenir que les candidats ayant un casier vierge.

RTL People & Buzz avec AFP

A lire aussi

En tournage à la Réunion, des Anges de la téléréalité provoquent le CHAOS: des candidats auraient frappé un maire, sa femme et sa fille de 10 ans Nehuda, Ricardo et Pauline, les 3 "Anges" suspectés d'être à l'origine d'une bagarre, remis en liberté et le tournage ANNULÉ Bagarre des Anges à la Réunion: Nehuda donne sa version des faits Alexandra Lamy adresse un message à sa soeur Audrey et dévoile des images inédites: "Je n’oublierai jamais ce matin-là" Francofolies de Spa: voici les artistes qui seront présents pour l'édition 2021

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?