Harry et Meghan partent en guerre contre des TITANS: "Nous avons besoin de ce changement"

Harry et Meghan partent en guerre contre des TITANS: "Nous avons besoin de ce changement"

Plus d'infos sur Meghan & Harry

Harry a été interviewé par Fast Company, un magazine mensuel d'affaires, pour un article publié vendredi, sous forme de questions-réponses. On ne sait pas exactement quand ni comment cela s'est passé, mais il donne des réponses longues et intenses dans lesquelles il parle du "principe directeur" de sa vie (le devoir de vérité et l'allègement de la souffrance) et des "conséquences actuelles de l'espace numérique". 

Le prince Harry s'attaque à la Silicon Valley en disant aux titans de la technologie qu'ils devraient être motivés par le "bien-être" et pas seulement par des "incitations financières", dans une longue interview sur les réseaux sociaux où il attribue la responsabilité de l'émeute du Capitole américain aux réseaux sociaux, relate le Daily Mail. 

Il a également fait part de son point de vue sur la manière de réformer ce système après avoir passé une grande partie de l'année 2020 à "consulter les experts à ce sujet".

En février, le couple s'est rendu à Stanford - qui a des liens étroits avec la Silicon Valley - pour une réunion avec des cadres supérieurs. Archewell, leur association caritative, a également travaillé avec le Center for Humane Technology et le Center for Critical Internet Inquiry de l'UCLA. Les commentaires du prince ont été largement applaudis.

Dans l'interview, il dit que l'état actuel du monde de la technologie doit être "réformé".  

Selon lui, il doit y avoir une responsabilité pour le bien-être collectif, et pas seulement une incitation financière. "Il est difficile pour moi de comprendre comment les plates-formes elles-mêmes peuvent s'empresser de tirer des bénéfices tout en fuyant les responsabilités", a-t-il déclaré.   

Le mari de Meghan Markle a déclaré que les réseaux sociaux sont devenus la cause de la violence et de la confusion parce qu'ils hébergent tant de désinformation.   

Dans son interview, Harry a déclaré que lui et "sa femme" n'étaient plus sur les réseaux sociaux, mais qu'ils y reviendraient "quand ce sera bon" pour eux. 

Il est revenu sur le harcèlement dont son épouse a été victime et a expliqué que son épouse et lui ont connu le mauvais côté des réseaux sociaux lorsqu'ils se sont mariés.  

"J'ai été très surpris de voir comment mon histoire avait été racontée d'une certaine manière, celle de ma femme d'une autre, et notre union a déclenché quelque chose qui a rendu le récit de cette histoire très différent. Ce faux récit est devenu le support de tout le harcèlement dont vous parlez. Cela n'aurait même pas commencé si notre histoire avait été racontée en toute sincérité (...) ma vie a toujours consisté à essayer de faire ma part pour aider ceux qui en ont le plus besoin, et en ce moment, nous avons besoin de ce changement, car il touche à presque tout ce que nous faisons ou sommes exposés", a dit le prince.

Il appelle les gens à passer moins de temps en ligne. "C'est pourquoi ma femme et moi avons passé une grande partie de l'année 2020 à consulter les experts et à apprendre directement des universitaires, des défenseurs et des décideurs politiques. Nous avons également écouté avec empathie les personnes qui ont des histoires à partager, y compris celles qui ont été profondément affectées par la désinformation et celles qui ont grandi dans le monde numérique. Nous espérons continuer à mettre en lumière leurs points de vue et à nous concentrer sur l'exploitation de leur expérience et de leur énergie pour accélérer le rythme du changement dans le monde numérique. Je crois que nous pouvons commencer à rendre notre monde numérique plus sain, plus compatissant, plus inclusif et plus digne de confiance. Et il est temps de passer de la réflexion à la refonte", a dit Harry.

Leur association caritative, Archewell, possède un compte Instagram, mais rien n'y a été publié depuis la mi-décembre. Ils vivent maintenant en Californie avec leur fils, Archie. 

COVID-19 Belgique : où en est l’épidémie ce samedi 23 janvier ?

RTL People & Buzz

A lire aussi

La règle très stricte que Kate Middleton exige lors du recrutement de son staff Meghan Markle n’accompagnera pas le prince Harry en Angleterre Le prince Harry veut passer davantage de temps au Royaume-Uni

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?