Meghan Markle et le prince Harry: dans les pas de Diana

Meghan Markle et le prince Harry: dans les pas de Diana

Plus d'infos sur Harry et Meghan

Le prince Harry et son épouse, Meghan Markle, poursuivent les actes de rupture avec la famille royale. Après avoir déménager en Californie, ils se livrent dans une interview exclusive à Oprah Winfrey. D'ordinaire, la famille royale ne s'exprime jamais selon le fameux mantra de la reine: "Never explain, never complain" (ne pas s'expliquer, ne pas se plaindre). Avant eux, la seule personne a avoir pris la parole sur des sujets privés dans la presse était Diana, la mère du prince Harry. Aujourd'hui, son fils reprend le flambeau.

Trublion de la famille royale britannique, le prince Harry semblait s'être assagi en se mariant et en devenant père. En réalité, rebelle comme sa mère Diana, il n'a jamais réussi à rentrer dans le moule et a fini par fuir, les tabloïds comme la monarchie.

Après avoir renoncé à jouer un rôle de premier plan au sein de la famille royale et s'être installé en Californie, avec son épouse, le petit-fils de la reine Elizabeth II a expliqué qu'il craignait "que l'histoire se répète". Une référence à la mort de sa mère, tuée en 1997 dans un accident à Paris alors qu'elle tentait d'échapper aux paparazzis qui la pourchassaient.

Après des années de relations houleuses avec la presse qui ont culminé avec les attaques teintées selon lui de racisme envers Meghan, une Américaine divorcée et métisse, Harry, 36 ans, a préféré partir à des milliers de kilomètres, quitte à choquer les Britanniques et décevoir la reine.

A 17 ans, il avoue avoir fumé du cannabis et devient l'une des cibles des tabloïds qu'il déteste depuis la mort de sa mère. Il gagne ses galons en Afghanistan lors de deux missions en 2008 puis 2012. Il s'est plongé dans ses devoirs liés aux nombreuses œuvres caritatives auxquelles tout membre de la famille royale se doit de se consacrer, affectionnant particulièrement les causes que défendait Diana, notamment celle des malades du Sida.

Avec son mariage le 19 mai 2018 puis la naissance de son fils Archie le 6 mai 2019, le prince, assagi, semblait avoir trouvé un équilibre et se prêter plus volontiers à son rôle. Mais des mois de critiques virulentes de la presse contre le couple, et plus particulièrement contre Meghan - surnommée "la duchesse capricieuse" - auront eu raison de sa patience.

Meghan, la Diana américaine

"La firme": en employant cette expression ironique pour décrire la famille royale britannique, Meghan, duchesse de Sussex, a mis ses pas dans ceux de Lady Diana, pour s'affranchir comme elle du poids de la monarchie.

"Très déterminée" et "très ambitieuse", Meghan a d'ailleurs toujours été fascinée par Diana, "pas seulement pour son style mais pour son engagement humanitaire", a dit d'elle le chroniqueur royal Andrew Morton, qui lui a consacré une biographie.

Une telle intimité exposée... Du jamais vu dans la famille royale depuis l'interview télévisée choc où Diana avait dévoilé ses problèmes de couple avec le prince Charles.

RTL Info

A lire aussi

Prince Harry: son interview avec James Corden énerve Buckingham Palace "Ma plus grande inquiétude était que l'histoire se répète": les confessions d'Harry dans un premier extrait de son entretien avec Oprah Winfrey (vidéo) "Le prince Harry et Meghan Markle devraient reporter leur interview vérité avec Oprah tant que le prince Philip est à l'hôpital" Interview de Harry et Meghan ce soir: jusqu'où iront-ils? Certains téléspectateurs britanniques choqués demandent qu'on enlève à Meghan et Harry leurs titres de duc et duchesse de Sussex

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?