Iggy Azalea témoigne: "Le père de Britney Spears contrôle tout, même le nombre de sodas qu'elle peut boire par jour"

Iggy Azalea témoigne: "Le père de Britney Spears contrôle tout, même le nombre de sodas qu'elle peut boire par jour"

C'est une intrigante anecdote que la chanteuse Iggy Azalea a tenu à partager sur sa collaboration avec Britney Spears en 2015. La rappeuse australienne a en effet confié qu'elle avait  "personnellement été témoin" du fait que le père de Britney Spears, Jamie, contrôlait la vie de la chanteuse américaine. Elle soutient que Jamie Spears l'a forcée à signer un contrat de confidentialité pour se produire avec sa fille Britney Spears.

Le rappeuse australienne de 31 ans, a soutenu sur Twitter les affirmations de la pop star selon laquelle elle se trouve dans une relation "abusive". 

Dans un long article, Azalea soutient Britney Spears et écrit: "J'ai personnellement été témoin du même comportement que Britney a détaillé à propos de son père la semaine dernière et je veux juste la soutenir et dire au monde ceci: Elle n'exagère pas ou ne ment pas. "

Et de poursuivre: "Je l'ai vue être restreinte aux choses les plus bizarres et les plus insignifiantes: comme le nombre de sodas qu'elle était autorisée à boire en une journée. Pourquoi est-ce même nécessaire ?"

La chanteuse australienne estime aussi avoir été contrainte de signer ce contrat de confidentialité. Et de décrire cette scène presque surréaliste: "Son père a attendu jusqu'à littéralement quelques secondes avant notre performance aux Billboard Music Awards lorsque j'étais encore dans les coulisses dans la loge et m'a dit que si je ne signais pas ce contrat, il ne m'autoriserait pas à monter sur scène."

"Jamie Spears a l'habitude de faire signer des documents aux gens sous la contrainte, semble-t-il, et Britney Spears ne devrait pas être forcée de coexister avec cet homme lorsqu'elle a clairement indiqué que cela avait un impact négatif sur sa santé mentale. Ce n'est pas bien du tout", a-t-elle conclu.

Azalea s'est exprimée mercredi après que la juge de la Cour supérieure de Los Angeles, Brenda Penny, a rejeté la demande la plus récente de la pop star de retirer Jamie de la tête de sa tutelle.

Un tweet a été intégré à cet endroit. Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

RTLINFO

A lire aussi

Britney Spears s'excuse auprès de ses fans: "Prétendre que j'allais bien a vraiment aidé" Tutelle de Britney Spears: son ex-mari, Kevin Federline, la soutient La petite soeur de Britney Spears s'exprime pour la première fois sur la TUTELLE: "J'ai toujours payé moi-même mes factures" Perez Hilton, un des pires détracteurs de Britney Spears, s’excuse: les fans s’insurgent Le tribunal de Los Angeles a tranché: le père de Britney Spears reste son tuteur Britney Spears: cet appel inquiétant passé la veille de son témoignage "Le père de Britney Spears la traitait de "grosse", et de "mauvaise mère" au début de la tutelle", se souvient une amie de la famille

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?