L'équivalent britannique du CSA innocente le journaliste Piers Morgan qui avait clamé ne pas croire un seul mot de l'interview de Meghan Markle avec Oprah Winfrey

L'équivalent britannique du CSA innocente le journaliste Piers Morgan qui avait clamé ne pas croire un seul mot de l'interview de Meghan Markle avec Oprah Winfrey

Plus d'infos sur Meghan & Harry

Il était le présentateur vedette de Good Morning Britain jusqu'au lendemain de la diffusion de l'interview de Meghan Markle et du prince Harry avec Oprah Winfrey où il avait clamé haut et fort ne pas croire un seul mot de la duchesse. Lors de cet entretien, Meghan Markle et son époux avaient soutenu qu'un membre de la famille royale avait tenu des propos racistes à leur encontre en leur demandant quelle couleur sera la peau de leur futur enfant et que la duchesse avait contemplé le suicide alors qu'elle était enceinte de son premier enfant.

Piers Morgan, 56 ans, avait démissionné après que les patrons de la chaîne britannique ITV qui produisaient l'émission Good Morning Britain ont tenté de le forcer à s'excuser publiquement auprès de la duchesse. Plusieurs plaintes avaient alors été introduites à l'Ofcom (L'Office of communications qui est l'autorité régulatrice des télécommunications au Royaume-Uni, soit l'équivalent britannique du CSA), dont une émanant de la duchesse elle-même.

L'Ofcom a statué en la faveur de l'animateur britannique expliquant qu'il avait droit à sa liberté d'expression ce mercredi. 

Piers Morgan, connu Outre-Manche pour ces critiques à l'encontre de l'épouse du prince Harry, a déclaré que ce rapport était une "défaite retentissante pour la princesse Pinocchio".

Il a déclaré au Sun: "La brigade des "Woke" pense qu'elle peut vilipender, faire honte, faire taire et renvoyer quiconque a une opinion qu'elle n'aime pas. Meghan Markle est la reine de cette culture, qui a personnellement cherché à me faire perdre mon emploi – et a réussi. Pourquoi elle et le prince Harry ont le droit d'avoir leur opinion mais je n'ai pas droit à la mienne ?"

Le terme "Woke" est en vogue et désigne la prise de conscience des injustices notamment liées à la couleur de peau ou au genre.

RTLINFO

A lire aussi

"C'est le bouffon de la Cour": Meghan Markle a-t-elle voulu humilier le prince Harry dans sa dernière vidéo? La déception de Meghan Markle qui voulait "désespérément être une invitée spéciale" aux 60 ans de Barack Obama Meghan Markle et Kate Middleton, plus proches que jamais? Elles collaboreraient sur un projet en commun Meghan Markle et le Prince Harry ignorés par Obama: "Ils ne s’en remettront pas" Meghan Markle accusée de harcèlement: trois de ses anciens employés retirent leurs plaintes

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?