Meghan Markle pourrait être appelée à témoigner dans l’affaire d’agression sexuelle du Prince Andrew

Meghan Markle pourrait être appelée à témoigner dans l’affaire d’agression sexuelle du Prince Andrew

Le procès du prince Andrew se déroulera normalement le 4 janvier 2022. Pour rappel, le troisième enfant de la reine Elisabeth II est accusé de viol et d’agression sexuelle par Virginia Roberts Giuffre. Lors de l’audience, une certaine Meghan Markle pourrait venir à la barre pour témoigner.

Lors de ce nouveau procès, le duc d’York saura si les charges qui pèsent sur lui seront ou non abandonnées. Déterminé à en finir avec cette affaire, l’ex-mari de Sarah Ferguson, pourrait être confronté au témoignage de Meghan Markle. L’épouse du prince Harry pourrait être appelée à la barre et jouer un rôle important dans ce scandale qui secoue la famille royale britannique. Cette information a été révélé par l’avocat de la victime dans les colonnes du Daily Beast. "En raison de son association passée avec lui, elle peut très bien avoir des connaissances importantes."

La duchesse de Sussex pourrait apporter de nouveaux éléments qui viendraient étayer la plainte de Virginia Roberts Giuffre. "Elle a été au moins pendant un certain temps était une proche associée du prince Andrew. Elle a donc probablement vu ce qu’il a fait et peut-être sinon ce qu’il a fait quand il a entendu les gens en parler", détaille le célèbre conseiller de 80 ans, David Boies. Il a dès lors, une confiance aveugle à l’égard de la mère d’Archie et de Lilibet. Elle ne pourra dire que la vérité. Ce témoignage pourrait également créer encore de la discorde entre la famille royale et le couple qui est parti s’installer aux Etats-Unis.

Un Prince Andrew atrocement préoccupé par son procès

La reine Elisabeth II ne verra pas beaucoup son fils "préféré" durant les fêtes de fin d’année. Le prince Andrew se dévoue corps et âme à préparer la défense de son procès. Comme le rapporte le tabloïd The Mirror, le duc de York est "incroyablement stressé". Une source proche de la famille royale affirme qu’il est "totalement lessivé" par sa bataille juridique. Il passerait la majorité de ses nuits à échanger avec son avocat basé en Californie. En plus des accusations à son encontre, le frère du prince Charles est également préoccupé par le coût astronomique des frais de justice, pris en charge par sa mère, la souveraine britannique.

A lire aussi

Meghan et Harry auraient fait baptiser Lilibet dans le plus grand secret aux Etats-Unis Le prince Harry ne souhaite pas se rendre à la cérémonie des Oscars: Meghan Markle veut le faire changer d'avis

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?