"Le prince Andrew crie sur son personnel si ses peluches ne sont pas rangées dans le bon ordre", révèle un ancien garde du corps

"Le prince Andrew crie sur son personnel si ses peluches ne sont pas rangées dans le bon ordre", révèle un ancien garde du corps

Plus d'infos sur Prince Andrew

C'est une information qui est relayée par plusieurs tabloïds britanniques ce mardi, détaillant plusieurs témoignages du personnel du prince Andrew, le fils de la reine d'Angleterre, qui doit faire face à une action en justice pour abus sexuel sur une mineure.

Paul Page est un ancien garde chargé de la sécurité du prince. Il a révélé dans un documentaire diffusé sur la chaîne britannique ITV que le prince Andrew "criait et criait" sur ses femmes de chambre si sa collection d'oursons en peluche n'était pas rangée comme il le voulait sur son lit.

L'ancien policier a expliqué au présentateur Ranvir Singh qu'il faisait partie de la garde royale de 1998 à 2004 et qu'il avait accès à l'appartement privé du prince Andrew, où il avait un lit rempli de jouets.

Il a déclaré: "Il y avait environ 50 ou 60 jouets en peluche placés sur le lit et, en gros, il y avait une carte que l'inspecteur nous a montrée dans un tiroir et c'était une photo de ces ours placés au bon endroit".

"La raison d'avoir cette image plastifiée à proximité était que si ses ours n'étaient pas remis dans le bon ordre par les femmes de chambre, il criait et hurlait."

Le journal du Sun a recréé dans ses pages une reproduction de cette fameuse carte qui terrorisait la plupart des femmes de chambre au service du duc d'York.

En 2019, l'écrivaine Elizabeth Day a vu la collection de nounours du prince Andrew. Elle avait alors dit à l'époque: "Cela semblait plutôt étrange qu'un homme adulte soit si amusé par des jouets en peluche."

RTL INFO

A lire aussi

Qu'est-ce qui attend le prince Andrew, cible d'une plainte pour agressions sexuelles? Trempé dans un scandale sexuel, le prince Andrew renonce à ses titres militaires Menacé de procès, le prince Andrew perd ses titres militaires Le prince Andrew va-t-il maintenant être expulsé de sa résidence royale estimée à 35 millions d'euros? Une ancienne femme de chambre du prince Andrew balance: "Il m'a crié dessus. Tu ne peux rien faire p****" Le prince Andrew accusé d'agressions sexuelles: il va témoigner sous serment

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?