Les princes Charles et William "consternés" par le rôle central donné au prince Andrew au service commémoratif du prince Philip

Les princes Charles et William "consternés" par le rôle central donné au prince Andrew au service commémoratif du prince Philip

Plus d'infos sur Reine Elizabeth

S'il y a bien une image que les observateurs royaux ont retenue du service commémoratif donné en l'honneur du prince Philip ce mardi, c'est celle de la Reine remontant l'allée de l'abbaye de Westminster, escortée par son fils, le prince Andrew...

Celui qui vit reclus, que l'on disait "retiré indéfiniment de la vie publique", suite à ses démêlés avec la justice américaine et l'accord de plusieurs millions de dollars passés avec Virginia Giuffre, l'ancienne victime du pédophile milliardaire Jeffrey Epstein, qui accusait également le Prince Andrew d'avoir eu des relations sexuelles avec elle alors qu'elle n'avait que 17 ans.

Et pourtant, ce mardi, devant l'assemblée présente, et les caméras qui rediffusaient l'évènement en direct, le prince Andrew a occupé une place privilégiée, escortant seul sa mère, la monarque à sa place. 

Le Daily Mail révèle que les membres de la famille royale ont accepté "à contrecœur" qu'Andrew, 62 ans, effectue le voyage avec la Reine à Londres. Mais cette décision a été prise parce qu'ils vivent près l'un de l'autre.

Selon des sources royales, le prince Charles et le prince William avaient espéré que le "bon sens" prévaudrait et qu'Andrew ne chercherait pas à jouer un rôle de premier plan lors de sa première apparition publique depuis qu'il avait conclu le règlement à l'amiable de plusieurs millions d'euros avec la victime d'Epstein.

Une source familiale a révélé que les membres de la famille royale, dont le prince Charles et le duc de Cambridge, étaient "consternés" par la décision qu'Andrew puisse jouer un rôle de "premier plan" au service.

Mais la Reine n'en aurait pas tenu compte...

Les experts royaux ont commenté que cette arrivée très remarquée était en réalité juste une déclaration d'amour de la Reine envers son fils, porté en disgrâce. 

L'ancienne correspondante royale de la BBC, Jennie Bond, a déclaré à The Express: "C'était sa façon de montrer tranquillement au monde entier: "Oui, il a fait une erreur, c'est une honte, mais c'est mon fils".

Et n'y a-t-il rien de plus fort que l'amour d'une mère pour son fils?

RTLINFO

A lire aussi

Hommage au prince Philip à Londres: les conditions exceptionnelles de l'arrivée de la reine Elizabeth Cérémonie d'hommage au prince Philip: le retour en grâce du sulfureux prince Andrew Hommage au prince Philip: Le prince Harry, grand absent de la cérémonie et de l'espace médiatique Pourquoi la cérémonie pour le prince Philip a-t-elle eu lieu ce mardi ? Notre expert en monarchie répond Le message de la Reine Elizabeth au monde entier: "Le mouton noir, le prince Andrew, est pardonné. Bienvenue à la maison" Le prince Andrew perd son titre honorifique de la ville d'York

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?