Au Royaume-Uni, le prince Andrew à nouveau mêlé à une affaire judiciaire

Au Royaume-Uni, le prince Andrew à nouveau mêlé à une affaire judiciaire

Plus d'infos sur Prince Andrew

Le prince Andrew, en retrait de la monarchie britannique en raison de ses liens avec l'affaire Epstein, se retrouve mêlé depuis ce vendredi à une affaire de fraude entendue devant la justice. Il aurait reçu des "sommes significatives" de la part d'un homme d'affaires turc, selon des documents révélés par la presse.

Le duc d'York et son ancienne épouse Sarah Ferguson sont nommés dans le cadre d'un litige porté devant la Haute Cour de Londres entre Nebahat Isbilen, une septuagénaire turque, et Selman Turk, un homme d'affaires turc basé à Londres. La première aurait confié au second le soin de placer ses actifs hors de Turquie où son mari avait été emprisonné. Or, selon des documents portés à la procédure cités par la presse britannique, le prince et son ex-femme auraient reçu des "sommes significatives" de la part de cet ancien banquier, accusé d'avoir en tout détourné quelque 40 millions de livres (47 millions d'euros) appartenant à Mme Isbilen. "L'argent a été utilisé pour des objectifs non connectés à Mme Isbilen avec par exemple, des sommes significatives payées au prince Andrew et à Sarah Ferguson", selon la position de la défense de la plaignante, apparaissant dans ces documents.
Selon le quotidien britannique The Telegraph, le prince âgé de 62 ans aurait reçu plus d'un million de livres. Les paiements incluent notamment un "cadeau" de 750 000 livres payé par Mme Isbilen sur les conseils de M. Turk tandis que la septuagénaire pensait être aidée en échange pour obtenir un passeport britannique et fuir la Turquie.
Le prince Andrew aurait depuis rendu l'argent mais aurait "décliné" toute réponse aux sollicitations de l'avocat de Mme Isbilen, selon The Telegraph.
Selon la plaignante, ce paiement a eu lieu en novembre 2019 quelques jours après que l'homme d'affaires auquel elle avait confié sa fortune a remporté un prix dans une compétition d'entrepreneurs organisée par le prince.

L'affaire intervient alors qu'Andrew est apparu mardi en public à l'abbaye de Westminster, au bras de sa mère la reine Elizabeth II, pour la première fois depuis l'accord à l'amiable conclu avec l'Américaine Virginia Giuffre qui l'accusait d'agression sexuelle alors qu'elle était sous l'emprise du défunt financier américain Jeffrey Epstein. En raison de ces accusations, il a été privé en janvier de tout rôle officiel et ne peut plus utiliser son titre d'Altesse royale.

BELGA

A lire aussi

L'affaire d'agression sexuelle du prince Andrew close après le versement d'un règlement Cérémonie d'hommage au prince Philip: le retour en grâce du sulfureux prince Andrew Le message de la Reine Elizabeth au monde entier: "Le mouton noir, le prince Andrew, est pardonné. Bienvenue à la maison" Affaiblie, la reine Elizabeth II renonce à une de ses grandes traditions Le prince Andrew perd son titre honorifique de la ville d'York Pourquoi le prince Andrew est-il absent des célébrations du jubilé de la reine? Le prince Andrew "n'a pas l'intention" de coopérer avec la justice dans ses affaires d’agressions sexuelles

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?