"Meghan Markle n'a pas pu résister à vouloir se faire de l'argent sur le dos de la famille royale", estime une experte

"Meghan Markle n'a pas pu résister à vouloir se faire de l'argent sur le dos de la famille royale", estime une experte

Plus d'infos sur Meghan & Harry

C'est un ouvrage dont on va beaucoup en entendre parler. Tina Brown, l'ancienne rédactrice en chef du magazine Vanity Fair et ancienne chroniqueuse de la princesse Diana sort un livre "The Palace papers" consacré à la famille royale d'Angleterre.

Meghan a vu dans la famille royale une opportunité financière

Dans ce livre, Tina Brown décrit comment l'actrice américaine Meghan Markle a vécu son temps au sein de la Firm, de ses fiançailles célébrés en 2017 à son extraordinaire sortie 3 ans plus tard. 

"Meghan a saisi qu'il y avait des contrats à conclure en tant que membre de la famille royale et n'y a pas pu résister", estime Tina Brown, qui assure la promotion de son livre

Apparaissant sur Washington Post Live pour promouvoir son nouveau livre, la journaliste explique:
"C'est comme si elle ne pouvait pas résister à tout ce qui était proposé au buffet des célébrités. Elle nourrissait une envie de se prévaloir et de trouver un levier pour devenir une célébrité mondiale, elle voulait vivre dans des maisons glorieuses sans conditions."

Selon Tina Brown, Meghan Markle est inspirée par Michelle Obama et souhaiterait avoir sa richesse ainsi que sa stature.

Harry voulait partir depuis longtemps

Cependant, l'ancienne journaliste estime également que Harry voulait quitter la famille royale même sans Meghan.

Et de développer: "Un conseiller très proche m'a dit: "Nous avons toujours su qu'il s'en irait à un moment donné, il était très mécontent. Même la Reine le savait."

"Je pense vraiment qu'Harry voulait s'échapper, lui-même. Meghan a donné à Harry les outils pour partir. Elle comprenait le monde des agents et des transactions. Je veux dire que ce n'était pas le monde de Harry, mais tout à coup, il avait en Meghan un stratège très mondain à qui il a décidé de faire entièrement confiance au-dessus de tous ses autres conseillers", détaille Tina Brown.

Mais ce départ n'est pas sans conséquence. Tina Brown estime que le couple a du mal depuis qu'il a quitté la famille royale:"Meghan a du mal à trouver une "marque" et les Sussex n'ont pas réalisé à quel point la vie serait difficile lorsqu'ils seraient coupés du palais. Ils ont tous les deux complètement sous-estimé ce que ce serait d'exister sans la plate-forme du palais. Le Palais a un pouvoir de convocation incroyable, chaque invitation majeure dans le monde passe par ce conduit. Tout cela a maintenant disparu."

Et même si Meghan surfe sur les différentes actualités telles que la vaccination, l'Ukraine, les Droits des femmes, rien ne va vraiment nulle part pour elle.

"Et le problème, avec un accord conclu dans le secteur du divertissement, c'est que vous devez produire. Ils ont signé avec Netflix mais qu'avons-nous vu ? Rien."

Meghan se sentait "infantilisée" dans la famille royale

Tina Brown a également développé les raisons pour lesquelles Meghan aurait tant lutté après avoir rejoint la famille royale.

Elle a suggéré: "Elle était soudainement complètement dépendante de son mari pour l'argent et il était complètement dépendant de la banque de papa – Charles et en même temps devait demander à Granny pour vivre dans l'une des maisons du domaine royal. Ce genre d'infantilisation était très exaspérant pour Meghan."

Vers un retour au Royaume-Uni?

De manière assez surprenante, Tina Brown estime que si le prince Harry ne trouve pas sa voie aux Etats-Unis, il pourrait vouloir retourner à temps partiel dans la famille royale, mais ce, après la mort de la Reine, partageant son temps entre la Grande-Bretagne et les États-Unis.

Mais pour Meghan Markle, cette éventualité est peu probable parce qu'"elle n'aimait pas l'Angleterre".

RTLINFO

A lire aussi

"Dieu merci, elle ne vient pas": cet événement pour lequel la reine Elizabeth II a été soulagée que Meghan Markle soit absente

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?