Le jubilé de la reine Elizabeth II est-il une véritable aubaine financière pour le Royaume-Uni?

Le jubilé de la reine Elizabeth II est-il une véritable aubaine financière pour le Royaume-Uni?

Plus d'infos sur Reine Elizabeth

Le jubilé de la reine Elizabeth II devrait apporter un coup de fouet aux commerces et au tourisme au Royaume-Uni, présagent distributeurs et économistes, mais ce 2 juin ayant été arrêté comme un jour férié supplémentaire, il pourrait aussi freiner une économie qui s'essouffle.

"Les ventes sont parties pour une envolée pendant le long week-end" de quatre jours du jubilé au Royaume-Uni, "avec des consommateurs qui devraient affluer dans les magasins mercredi", prévoit la chaîne de supermarchés Co-Op. Elle anticipe d'ailleurs des ventes "plus fortes qu'à Noël", notamment celles de vin, avec 500.000 bouteilles de vin pétillant et 30.000 de champagne qui devraient être écoulées. Co-Op s'attend à vendre 500.000 saucisses, et 400.000 paquets de chips ou autres snacks, soit 25% de plus que la normale.

Le gouvernement mentionne "plus de 200.000 événements locaux et fêtes de quartier à travers le Royaume-Uni sur les quatre jours du week-end".

1,4 milliard d'euros pour l'économie britannique 

Visit Britain, l'agence de promotion du tourisme britannique, parle d'un coup de pouce à l'économie de 1,2 milliard de livres (1,4 milliard d'euros) avec 5,3 millions de britanniques qui vont faire le pont.

Sans donner de chiffre, une porte-parole de la chaîne rivale Morrisons affirme que "les fanions et drapeaux sont bien partis cette semaine tout comme les bières, alcools et chips".

Les gâteaux en forme de chiens corgi - les préférés de la monarque - et tout plateau ou tarte estampillé du jubilé partent aussi comme des petits pains, ajoute-t-elle, contactée par l'AFP.

"Les épiceries sont parties pour un mini-coup de fouet à leurs ventes", constate donc Susannah Streeter, analyste de Hargreaves Lansdown.

Tout comme l'hôtellerie-restauration ou les activités liées au tourisme, particulièrement durement frappées pendant la pandémie.

Visit Britain estime les pertes entraînées par la pandémie sur le secteur du tourisme au Royaume-Uni à 97,1 milliards de livres (113,8 miliards d'euros), pour les années 2020 et 2021 combinées, dont la moitié à cause de l'absence des visiteurs étrangers.

Un jour férié à double tranchant 

Mme Streeter remarque toutefois que les célébrations pendant le week-end de quatre jours, avec un jour férié en plus pour fêter les 70 ans de règne d'Elizabeth II, devraient "mener à une baisse de productivité".

Elle rappelle que les célébrations du jubilé de 2002 s'étaient traduites par une baisse de production de 5,4%, avant un nouveau recul en 2012, avec donc un "risque de gueule de bois pour la croissance de juin après la fête".

Michael Hewson, analyste de CMC Markets, affirme cependant que les données historiques montrent que ces "reculs ont été temporaires et que la production a rebondi" dans les mois suivants.

"Si, comme c'est probable, l'économie se contracte au deuxième trimestre, le long week-end du jubilé ne devrait pas en être la principale raison", ajoute-t-il.

Il pointe plutôt la frilosité des consommateurs qui réduisent leurs dépenses non essentielles pour faire face à l'inflation des factures énergétiques, du prix de l'alimentation, des vêtements, et des impôts.

AFP et RTL INFO

A lire aussi

Royaume-Uni: comment les habitants préparent les festivités du jubilé? Dans les campagnes anglaises, la fièvre monte avant le jubilé de la reine J-1 avant le jubilé d'Elizabeth II: "Elle mérite cette célébration. Elle nous a tant donné" J-1 avant le jubilé d'Elizabeth II: "Certains fans campent déjà devant le palais de Buckingham"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?