Blessée, Britney Spears répond publiquement à son fils Jayden suite à une interview qu'elle estime "haineuse"

Blessée, Britney Spears répond publiquement à son fils Jayden suite à une interview qu'elle estime "haineuse"

Plus d'infos sur Britney Spears

Britney Spears a répondu aux commentaires de son fils de 15 ans, Jayden James, qui s'est exprimé dans une interview récemment diffusée en partie sur "60 Minutes Australie", relate CNN.

"Jayden, tu critiques mon comportement comme toute ma famille l'a toujours fait avec, 'J'espère qu'elle ira mieux, je prierai pour elle'... Prier pour quoi ?", a déclaré la superstar, 40 ans, dans un mémo vocal partagé via Instagram lundi.

"Je continue à travailler pour pouvoir payer les frais juridiques et la maison de ma mère Lynne Spears", a poursuivi Britney, qui a ensuite suggéré que les remarques "haineuses" de Jayden étaient causées par la peur de voir ses obligations financières se terminer bientôt.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit. Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.

Jayden aura 16 ans le 12 septembre, tandis que son frère aîné, Sean Preston, aura 17 ans le 14 septembre. Britney partage les deux adolescents avec son ex-mari Kevin Federline, qui a également participé à l'interview de "60 Minutes Australia".

"Est-ce que vous voulez que j'aille mieux pour que je puisse continuer à donner 40 000 dollars par mois à votre père ?a déclaré la chanteuse de "Toxic", reconnaissant ses contributions actuelles. "Ou est-ce que la raison pour laquelle vous décidez d'être détestables, c'est parce que c'est terminé dans deux ans et que vous n'aurez rien ?"

Jayden a déclaré à l'intervieweuse de célébrités Daphne Barak que Preston et lui - qui n'ont pas assisté aux noces de leur mère en juin avec Sam Asghari - ne passent plus de temps avec leur mère, mais qu'ils espèrent la retrouver à l'avenir lorsqu'elle "ira mieux mentalement."

Britney a répondu à Jayden via Instagram qu'elle avait besoin "d'amour et de soutiens inconditionnels" de la part de sa famille, et non de commentaires désobligeants sur son état mental.

"Cela m'attriste que pas un seul d'entre vous ne m'ait valorisée en tant que personne", a-t-elle déclaré. "Vous avez été témoins de la façon dont ma famille m'a traitée et c'est tout ce que vous savez. Comme je l'ai dit, je sens que vous aimez tous secrètement dire que quelque chose ne va pas chez moi."

La lauréate des Grammy a également détaillé son souvenir d'une conversation qu'elle a eue avec Jayden avant que lui et Preston ne décident d'arrêter de lui rendre visite.

"Je vais le dire. Je me suis assise dans cette cuisine et je t'ai regardé droit dans les yeux, toi mon beau garçon, et j'ai dit: 'Comment se fait-il que je ne puisse plus vous voir les gars ? Ou juste vous voir plus souvent ? J'ai hâte de vous voir chaque semaine", a-t-elle raconté. Tu as dit : "Maman, ça va changer."

Britney a développé: "Toi et ton frère me laissiez dans cette maison toujours deux heures plus tôt. Preston dormait. Tu jouais du piano tout le temps. Et si je ne vous couvrais pas de cadeaux, si je ne préparais pas de la nourriture incroyable, ce n'était jamais assez bien."

L'icône de la pop a semblé blâmer son père, Jamie Spears, pour sa relation actuelle avec Jayden et Sean. Jamie, 70 ans, a mis en place la mise sous tutelle de près de 14 ans qui contrôlait la vie de sa célèbre fille jusqu'en novembre 2021.

"Honnêtement, mon père devrait être en prison pour le reste de sa vie", a déclaré Britney, un sentiment qu'elle a déjà partagé auparavant.

Jayden a défendu Jamie dans l'interview de "60 Minutes Australia", insistant sur le fait que son grand-père avait à l'esprit les meilleurs intérêts de Britney lorsqu'il a établi cet arrangement juridique restrictif.

Il convient de noter que Jamie a été frappé d'une ordonnance restrictive pour violence domestique de trois ans en 2019 après un incident présumé avec Preston, l'empêchant d'avoir des contacts avec ses petits-fils. De plus, lorsque Jayden s'est exprimé lors d'une session Instagram Live en mars 2020, il a qualifié son grand-père de "gros con****" qui "peut aller mourir".

Lundi, Britney a conclu son message en disant que l'inaction de sa famille pour mettre fin à sa mise sous tutelle - et le séjour de quatre mois dans un établissement de santé mentale contre sa volonté - a stoppé sa croyance en une puissance supérieure. 

RTL People & Buzz

A lire aussi

"Elle aurait cessé de s'alimenter": les médecins s'inquiètent de l'état de santé de Linda de Suza "Lisa Kudrow est l'une des pires personnes que j'aie jamais rencontrées": une star s'en prend à Phoebe de Friends Une fan attrape et embrasse Alicia Keys de force: "C'est quoi ce bordel ?" (vidéo) Rihanna aide le personnel à nettoyer un restaurant après y avoir passé la soirée Coronavirus en Belgique - Bilan du jour: voici les chiffres de la rentrée "On me regardait me changer nue": Britney Spears dénonce une nouvelle fois sa tutelle et fait allusion à Jennifer Lopez

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?