"Loretta a arrêté de chanter": qui était cette star inconnue chez nous mais décorée par Barack Obama?

L'icône de la chanson country américaine Loretta Lynn, morte mardi à l'âge de 90 ans, s'était rendue célèbre par ses textes relayant les problèmes rencontrés par les femmes et longtemps passés sous silence par la société.

"Notre chère mère Loretta Lynn est morte paisiblement ce matin, le 4 octobre, dans son sommeil à son ranch de Hurricane Mills", dans le Tennessee, a écrit sa famille.

Née Loretta Webb le 14 avril 1932 dans une famille pauvre du Kentucky, elle est l'aînée d'une fratrie de huit. Elle immortalise son enfance dans sa chanson "Coal Miner's Daughter". "Eh bien, je suis née fille de mineur/Dans une cabane, sur les hauteurs de Butcher Holler", raconte-t-elle dans son tube des années 1970.

A seulement 15 ans, la chanteuse épouse Oliver Vanetta, dont elle partagera la vie pendant 50 ans, jusqu'à sa mort en 1996. Ils s'installent dans une petite ville vivant de l'exploitation forestière, dans l'Etat de Washington, où Loretta Lynn donne naissance à quatre enfants avant même de souffler 20 bougies. Peu de temps après, le couple accueille en outre des jumeaux.

Subjugué par la voix de son épouse, Oliver Vanetta lui offre une guitare au début des années 1950. Un cadeau du destin. La chanteuse autodidacte s'inspire, pour ses textes, de ses propres expériences de jeune mariée et des tumultes de sa relation amoureuse. Elle forme son propre groupe, baptisé Loretta and the Trailblazers, et commence par se produire dans des bars avant d'enregistrer son premier tube, "I'm a Honky Tonk Girl", en 1960.

"La plupart des auteurs-compositeurs écrivaient sur le fait de tomber amoureux, rompre et se retrouver seul", expliquait-elle au Wall Street Journal en 2016. "Le point de vue féminin que je décrivais était nouveau." Dans les années 1960 et 1970, elle a parlé plus ouvertement que jamais auparavant de la sexualité et de la vie intime des femmes de son époque.

Eloge de "La Pilule"

La chanteuse part alors en tournée pour promouvoir ses chansons à la radio, et se produit pour la première fois sur la scène mythique du Grand Ole Opry en 1960, institution de Nashville dont elle deviendra l'une des artistes les plus acclamées.

Loretta Lynn enchaîne les tubes. Avec "Dear Uncle Sam" en 1966, elle signe l'un des premiers titres évoquant la tragédie de la guerre du Vietnam. Toujours en 1966, elle sort "You Ain't Woman Enough (To Take My Man)", catapulté en tête des hit-parades et qui fait d'elle la première chanteuse country à avoir écrit un tube numéro un.
En 1969, elle sort l'une de ses chansons les plus controversées, "Wings Upon Your Horns", qui file une métaphore religieuse pour décrire une adolescente perdant sa virginité. Dans "The Pill", en 1975, elle fait l'éloge des libertés permises par la pilule contraceptive.

Unanimité

En 1988, Loretta Lynn entre au Country Music Hall of Fame.

Sur l'ensemble de sa vie, elle se sera vu décerner presque tous les honneurs artistiques, y compris la prestigieuse médaille présidentielle de la liberté, la plus haute récompense civile de la nation, remise par Barack Obama en 2013.

Malgré les thèmes progressistes de ses textes, la chanteuse insistait sur le fait que sa musique n'avait "pas de but politique". Elle s'est rangée derrière de nombreux candidats républicains, y compris Donald Trump en 2016, même si elle a également apporté son soutien à des démocrates comme Jimmy Carter.

Mais elle faisait l'unanimité dans l'industrie musicale, qu'elle a profondément influencée, collaborant avec de nombreux artistes, dont Dolly Parton, Willie Nelson et Elvis Costello.

En 2021, à presque 89 ans, elle sortait l'album "Still Woman Enough", qui comprenait des réenregistrements et de nouveaux morceaux.

Active jusqu'au bout

"Nous étions comme des soeurs pendant nos années à Nashville", a confié après l'annonce de son décès Dolly Parton, autre immense star de la country. Loretta Lynn "avait des millions de fan et j'en fais partie", a-t-elle salué sur les réseaux sociaux. "Elle était une source d'inspiration", a par ailleurs applaudi la chanteuse Carole King.

Le Grand Ole Opry lui a également rendu hommage, soulignant son extrême longévité d'artiste: "60 ans (...) de souvenirs innombrables, de chansons et d'histoires. (...) Merci de tout ce que tu as apporté à l'Opry".

Au magazine Billboard, Loretta Lynn avait confié qu'elle ne prendrait jamais sa retraite musicale. "Quand je serai six pieds sous terre, ils pourront dire: 'Loretta a arrêté de chanter'."

Gaëtan Willemsen

A lire aussi

Course-poursuite à Grenoble: la passagère de 18 ans d’un véhicule tuée dans des échanges de tirs avec la police

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?