Fanny Jandrain se confie sur sa grossesse: "Quand on a les hormones qui travaillent, il faut contrôler beaucoup de choses!"

Fanny Jandrain se confie sur sa grossesse: "Quand on a les hormones qui travaillent, il faut contrôler beaucoup de choses!"

En octobre prochain, l'animatrice de RTL TVI sera maman pour la seconde fois. Elle s'est livrée sur ses angoisses, ses attentes, mais aussi sur le soin particulier qu'elle apporte à sa fille de deux et demi, Capucine, pour qu'elle vive au mieux l'arrivée d'un petit frère ou d'une petite soeur.

Gwendeline Delieux : Comment se passe ta grossesse ?

Fanny Jandrain: Nickel! La phase plus difficile de fatigue et de toutes les angoisses du début sont passées donc tout va bien.

GD: Cette grossesse est-elle différente de la première ?

FJ: Non. C'est juste plus fatigant dans le sens où, maintenant, je ne peux plus rentrer à la maison et ne faire que me reposer. Quand c'est un deuxième, tu rentres à la maison et tu dois être à 100% pour le premier enfant. Donc je suis plus fatiguée dans le sens où ma vie, aujourd'hui, est plus fatigante.

GD: Comment Capucine vit-elle le fait de bientôt devenir grande soeur ?

FJ: Elle a eu une réaction super drôle et étrange à la fois, mais je m'y attendais un peu. Déjà, on a attendu les trois mois et le feu vert du médecin pour lui annoncer. Puis elle m'a dit : "Maman, le bébé je pourrai jouer avec lui", je lui ai dit : "Oui, oui tu pourras". Et alors elle me disait : "Et il va beaucoup pleurer. Je lui ai répondu : "Oui et quand bébé pleurera, on ira le voir en disant 'arrête de pleureur bébé'". Et après elle m'a dit : "Mais je veux aller sous ton pull parce que c'est moi qui suis dans ton ventre". Et maintenant elle ne veut plus en parler.

GD: Il lui faut un peu de temps pour intégrer sans doute...

FJ: Oui, et puis comme elle va rentrer à l'école, c'est beaucoup d'informations et d'émotions à gérer. Donc je ne l'influence pas, je n'en parle pas tout le temps. Et elle a, depuis 15 jours, un nouveau petit chat à la maison. Je vois qu'elle joue très fort à la maman avec le petit chat, comme si elle voulait dire : "Hé ben moi aussi j'ai mon petit chat". Elle l'appelle "Mon bébé" et c'est comme si elle voulait s'entraîner. C'est amusant.

GD: Vous connaissez déjà le sexe du bébé ?

FJ: On ne sait pas encore, c'est le point d'interrogation. Il se cache. Un des médecins nous a dit que c'était un garçon, puis deux semaines après, on me dit que c'est peut-être une fille. Donc c'est un bébé déjà très dynamique, qui cache tout ce qu'il faut!

GD: Vous aimeriez savoir?

FJ: Oui, mais ça ne presse pas ! Si je dois attendre le mois suivant, ce n’est pas grave. Du moment qu'il est en bonne santé... Connaitre le sexe, c'est plus pratique pour le choix des prénoms, mais on n'y est pas encore donc on est cool par rapport à ça.

GD: Tu es différente lorsque tu es enceinte : plus émotive, plus stressée, plus cool ?

FJ: En fait, comme pour Capucine, je me contrôle beaucoup, c'est-à-dire que je ne laisse pas venir mes émotions. Je trouve que quand on a les hormones qui travaillent, pour dominer tout ça, il faut contrôler beaucoup de choses. Quand je sens, par exemple, qu'il y a un truc qui va plus vite m'énerver, et c'est mon compagnon qui le ressent particulièrement, et bien je lui dis "Nico, je suis désolée, c'est surement les hormones qui parlent alors je me calme, laisse-moi cinq minutes". Si tu ne fais pas ça, tu t'énerves pour un rien et c'est plus fatigant qu'autre chose. J'arrive donc à contrôler tout ça.

GD: Est-ce que tu as des angoisses ou des attentes différentes de ta première grossesse ?

FJ: En fait un premier, c'est l'émerveillement, c'est la découverte, tu ne sais pas ce qui t'arrive, tu entends pour la première fois les battements du coeur, tu as les larmes aux yeux, tu es émue... Là, c'est tellement différent. On dit toujours, pour un deuxième, l'amour ça se multiplie. Donc moi, c'est peut-être mon angoisse : comment est-ce possible ? J'aime tellement ma petite fille! Je sais que je l'aimerai tout autant, mais c'est vrai que mes angoisses concernant surtout Capucine en ce moment. Je n’ai pas envie qu'elle soit malheureuse ou qu'elle se tracasse. Donc comme je sais que tout se passe bien, que les résultats sont bons, j'ai moins d'angoisse concernant ma grossesse, mais plus d'angoisses concernant mon rôle de maman avec Capucine.

GD : Donc tu essayes de passer plus de temps avec elle pour le moment, tant qu'elle est encore toute seule ?

FJ : Oui tout à fait, et même dans mes prévisions pour plus tard: le mercredi après-midi sera consacré à Capucine. J'ai eu aussi une petite soeur, qui avait quatre ans de moins que moi, et sa naissance, c'était une fête, c'était génial! J'ai envie qu'elle le vive de la même manière, mais pour ça c'est à nous de jouer!

A lire aussi

Sandrine Corman bientôt maman pour la deuxième fois! (photo) Fanny Jandrain enceinte d'un deuxième enfant! Fan incontestable de Britney Spears, cette femme annonce sa grossesse en parodiant ses titres! (vidéo) Fanny Jandrain a accouché cette nuit: découvrez le prénom de sa petite fille

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?