Stromae se confie sur les effets secondaires du traitement antipaludique: "Si mon frère n'avait pas été là, je me serais sans doute suicidé cette nuit-là" (vidéo)

Stromae se confie sur les effets secondaires du traitement antipaludique: "Si mon frère n'avait pas été là, je me serais sans doute suicidé cette nuit-là" (vidéo)

En 2015, Stromae avait dû arrêter sa tournée africaine à cause des effets secondaire du traitement antipaludique qu’il devait prendre. Dans un documentaire pour la chaîne française France Ô, il explique que c’est son petit frère qui lui a sauvé la vie.

Depuis plusieurs semaines, nous vous parlons de l’état de santé et mental de Stromae. Lors de sa tournée africaine, le chanteur belge avait dû prendre un traitement contre la malaria qu’il n’avait pas supporté. Dans différentes interviews récentes, il parlait des effets secondaires du médicament, le Lariam, qu’il ressent encore aujourd’hui.


"J'étais stressé, j'étais épuisé, tout prédisposé à péter un plomb"

Aujourd’hui, c’est le site Purepeople qui dévoile un extrait exclusif d’un documentaire, Malaria Business, tourné par Bernard Crutzen et narré par l’actrice Juliette Binoche pour la chaîne France Ô. Dans ce film, Paul Van Haver se confie face caméra sur ce qu’il a vécu en 2015. "J'ai subi des effets secondaires du Lariam. Ça m'est arrivé en juin 2015. C'était dans le cadre de ma tournée en Afrique. J'étais stressé, j'étais épuisé. Tout prédisposé à péter un plomb, ça c'était sûr, mais l'accélérateur c'était le Lariam. Pendant les concerts, je ne m'en rendais pas compte, on n'a pas le recul. C'est de la paranoïa, c'est plein de trucs", explique-t-il.


"S'il n'avait pas été là, je ne pense pas que je pourrais vous parler aujourd'hui"

Le chanteur parle ensuite de son entourage qui l’a aidé à comprendre que quelque chose de grave était en train de se passer. Il raconte notamment que c’est grâce à son petit frère, Luc Junior Tam, qui est également son associé, qu’il est encore en vie aujourd’hui. "Mon frère a eu le déclic. Il s'est rendu compte qu'il y avait un truc qui n’allait pas. Et je pense que s'il n'avait pas été là, je me serais sans doute suicidé cette nuit-là. Ça, c'est sûr. Je pèse bien mes mots quand je vous dis ça. S'il n'avait pas été là, je ne pense pas que je pourrais vous parler aujourd'hui."

Le documentaire sera diffusé en intégralité le 29 novembre prochain sur France Ô.

A lire aussi

Le calvaire de Stromae: il souffre encore des effets secondaires d’un médicament Stromae, malade, a rechuté: "Je perds la boule complètement, c'est vraiment pas chouette" Stromae CHANTE dans le nouveau titre d'Orelsan: voici "La pluie" (vidéo) La femme de Stromae poste une photo rassurante du chanteur (photo) Vous ne devinerez JAMAIS avec qui Stromae a collaboré… Mais vous pouvez essayer Stromae pose avec sa femme Coralie pour sa nouvelle marque de vêtements

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?