CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/) DOSSIER ROYAL: Elizabeth II... et son drôle de mari!

DOSSIER ROYAL: Elizabeth II... et son drôle de mari!

À l'occasion des 70 ans de mariage de la reine d'Angleterre et de Philip d’Édimbourg, Patrick Weber s'est penché sur quelques anecdotes concernant le couple.

Un dîner familial et restreint pour célébrer leurs 70 ans de mariage… Elizabeth II et Philip d’Edimbourg n’ont pas souhaité de grandes réjouissances à l’occasion de leur anniversaire. Il faut dire qu’ils ont ressenti beaucoup de chagrin suite à la disparition de plusieurs de leurs proches. La mort de sa cousine Margaret Rhodes a causé une peine profonde à la souveraine. Par ailleurs, le prince Philip vient de prendre une retraite bien méritée à l’âge de 96 ans et il compte bien poursuivre sa vie dans la discrétion, loin de la médiatisation qui l’a toujours accompagné. Depuis le jour où elle a croisé son regard, Elizabeth a toujours aimé son époux… même si celui-ci n’a pas toujours été le plus irréprochable des maris. Avec Philip, la vie conjugale n’a jamais été un long fleuve tranquille !


Quand le prince Philip gelait sa belle-mère

À travers les reportages qui lui sont consacrés à la télé, les Britanniques ont découvert un prince consort beaucoup moins convenable qu’on l’imaginait. Imaginez un prince qui ne trouverait rien de mieux que de baisser le chauffage du château pour forcer sa belle-mère à plier ses bagages pour aller vivre ailleurs. L’hiver était froid cette année-là et les consignes du duc étaient claires : il fallait couper le chauffage dans les appartements de la mère de sa femme et principalement dans sa chambre. Le stratagème semble avoir fonctionné puisque la pauvre Queen Mum, totalement frigorifiée, avait fini par quitter sa fille pour résider dans son propre palais. Ce genre de guéguerre entre beau-fils et belle-mère se rencontre souvent dans les familles. Jusque là, il n’y a pas de quoi de fouetter un cat, fût-il princier. Mais Philip a souvent voulu marquer son indépendance et s’affranchir des exigences de la couronne.


Le prince Philip sur son love-boat

Que peut-on dire sur le comportement intime de cette altesse royale qui était l’un des princes les plus séduisants de son époque ? Le documentaire indiscret revient sur la rumeur tenace selon laquelle le prince aurait entretenu une relation après son mariage et ce, dès 1956. Le film va jusqu’à affirmer que le prince aurait invité sa conquête sur le yacht royal Britannia. Un comportement pour le moins shocking que tout gentleman qui se respecte se doit de réprouver. La crise avait été tellement profonde que le duc avait même pris du champ en s’accordant de longues vacances, loin de son épouse couronnée.


Elizabeth, Philip… et les amis noceurs de Philip

L’affaire du yacht ne fut pas la seule infidélité de Philip le coureur, même si les rumeurs des écarts princiers demeuraient généralement limitées aux cercles de la haute société anglaise. Un milieu dans lequel chacun a généralement appris à tenir sa langue.

On apprend aussi que le prince avait ses habitudes dans un club de Soho pour y retrouver ses amis people de l’époque tels Peter Ustinov et David Niven pour des soirées festives et très alcoolisées. Tout ce petit monde avait un comportement de playboy et appréciait particulièrement le fait de se retrouver en compagnie de jeunes femmes très peu vêtues. Heureusement pour eux, à l’époque les tabloïds n’avaient pas encore lancé leurs paparazzi aux basques des royals. Bref, Philip a échappé aux scandales sur papier journal.


Le prince Philip, pire ennemi de Diana?

Décidé à soulever le voile pudique qui recouvre la couronne, les reportages racontent aussi le rôle décisif du prince dans la guerre conjugale que s’étaient livrés Charles et Diana ou encore le divorce retentissant de la princesse Anne. On découvre un homme beaucoup moins lisse que l’image officielle nous en a composé. Par-delà ses gaffes à répétition, on y devine un prince frustré par sa place d’éternel second et l’on comprend que son machisme naturel n’a jamais digéré cette position ingrate de consort. Pour autant, Philip n’a pas renoncé à sa position à côté du trône et il est toujours revenu après de la reine. Une manière de rappeler qu’à cette époque, le devoir prenait toujours le pas sur le plaisir. Charles, Fergie, Anne et les autres ne peuvent pas en dire autant.

Le couple royal célèbre ses 70 ans de mariage, n’est-ce pas la meilleure preuve que the Queen a passé l’éponge sur les comportements, parfois peu gentleman, de l’homme de sa vie ?  Un incorrigible tombeur nommé Philip et qui restera à jamais son prince charmant.

Patrick Weber, chroniqueur royal RTL. Retrouvez-moi tous les soirs dans On refait le monde sur Bel RTL à 18h30 et dans Place Royale sur RTL-TVI.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?