Dossier royal: Diana, Grace de Monaco, Letizia, Kate... À qui ressemble Meghan?

Dans son dossier royal cette semaine, zoom sur Meghan Markle, la fiancée du prince Harry. Notre chroniqueur royal, Patrick Weber, s'est prêté au jeu des ressemblances entre la jeune femme et d'autres princesses.

Meghan sera rebelle comme Diana !

Mais elle se rebellera avec plus de tact…

Meghan a du caractère. Elle l’a déjà prouvé à de nombreuses reprises en coupant par exemple tout lien avec ses ex ou ses anciennes amies. La jeune femme sait ce qu’elle veut et elle n’hésite pas à taper dans la fourmilière pour obtenir gain de cause. Pour autant, elle se limite aujourd’hui à son rôle de parfaite candidate au poste (très envié) de membre de la famille royale. Elle affiche un sourire impeccable lors de ses premières apparitions en public et a même l’insigne privilège d’être invitée pour les fêtes de Noël à Sandringham. Mais restera-t-elle longtemps dans le rôle de petite princesse modèle ? Rien n’est moins sûr…

Meghan a déjà une longue carrière derrière elle et elle a conquis son indépendance grâce à son travail. Elle risque fort un de ces jours de ruer dans les brancards en bousculant les us et coutumes de la cour. Pour autant, elle ne devrait pas affronter l’establishment britannique de manière trop visible. Quelque chose nous dit que Buckingham va suivre tout cela de près…


Meghan sera actrice comme Grace de Monaco

Elles partagent toutes deux l’american way of live.

Meghan partage avec Grace de Monaco le rare privilège d’avoir été une actrice avant de jouer le plus grand rôle de sa vie dans la peau d’une princesse. Même si l’on ne peut pas comparer la carrière glamour de Grace Kelly à celle, plus télévisée, de Meghan Markle… Mais elles ont toutes les deux l’habitude des caméras et de sourire au bon moment. D’une certaine manière, la carrière d’altesse constitue un prolongement de celle d’actrice. Attention à ne pas s’exposer aux critiques selon lesquelles elles manquent de naturel.

Une excellente comédienne est toujours suspecte de ne pas révéler son véritable visage. Néanmoins, l’habitude des médias, des réseaux sociaux et de la célébrité représente déjà un solide atout pour une princesse 2.0. Contrairement à Diana, Meghan ne risque pas de tomber dans le piège du miroir déformant de la notoriété.


Meghan sera fashion-star comme Letizia d’Espagne

Ses premiers pas mettent la planète mode en émoi !

Meghan aime la mode et elle le prouve. Quand elle achète un sac de la marque écossaise Strathberry, toutes les branchées se jettent sur le nouveau it-bag en vogue ! A la manière de l’épouse du roi d’Espagne, elle affirme un goût contemporain, branché et personnel. Meghan a compris qu’elle peut insuffler la tendance et elle ne compte pas s’arrêter là.

Meghan a retenu de ses années de star de la télé l’importance de l’image. Elle a l’habitude de négocier avec les grandes griffes et se révèle aussi une excellente icône de marque. En entrant dans la famille royale, elle devra composer entre son goût de la mode et des marques et plus de discrétion. La cour est très à cheval sur ce principe : interdiction absolue de transformer princes et princesses et hommes et en femmes sandwiches 


Meghan sera moderne comme Maximà 

Pas le genre à se contenter des inaugurations et des visites d’écoles gardiennes !

La nouvelle génération des princesses 2.0 n’a pas attendu de rencontrer son prince charmant pour apprendre à travailler. Elle refuse de jouer aux potiches ou à camper le rôle de pots de fleurs quand elles apparaissent en public. Elles ont fait de longues études ou ont exercé une profession avant de passer la bague au doigt de leur prince charming.

Aux Pays-Bas, Maximà est connue pour ses éclats de rire en public, ses exclamations et son tempérament extraverti. Elle aime les rythmes latinos et n’hésite pas à donner son avis, même si son rôle se limite à n’être ‘que’ l’épouse du souverain en titre. Plus d’un fournisseur de la reine des Pays-Bas s’est frotté au caractère bien trempé de Maximà qui n’hésite pas à manifester son mécontentement quand elle estime ne pas être bien servie. Exigeante avec elle-même, Sa Majesté l’est aussi avec les autres. Meghan ne risque pas, elle non plus, de se laisser marcher sur les pieds, quitte à faire passer Kate pour une épouse douce et soumise.


Meghan sera ambitieuse comme Kate

Jusqu’ici Kate a été au cœur de l’attention royale. Tout juste a-t-elle été obligée de partager sa popularité avec sa petite sœur Pippa qui lui a parfois volé la vedette. Mais depuis le mariage du plus beau fessier du gotha, Pippa s’est fait beaucoup plus discrète. Elle a même ouvert un boulevard à la future épouse du prince Harry. Depuis son arrivée, Meghan lui a piqué la première place en squattant les couvertures des magazines people. C’est bien simple, il n’y en a plus que pour elle, à tel point que la troisième grossesse de Kate passe presque inaperçue. De là à éveiller un conflit entre les deux it-girls de la couronne, il n’y a qu’un pas.

Vont-elles devenir les meilleures amies ou les meilleures ennemies du monde ? Nul ne le sait encore. Toujours est-il que nous allons avoir deux ambitieuses qui seront amenées à cohabiter au sein de la couronne. Et si Kate est destinée à devenir une reine consort, Meghan a l’avantage d’être plus libre que sa future belle-sœur. La guerre des brunes aura-t-elle lieu ? C’est une affaire à suivre !

Par Patrick Weber, chroniqueur royal RTL. Retrouvez-moi tous les soirs dans On refait le monde sur Bel RTL à 18h30 heures et dans Place Royale sur RTL TVI.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?