Fiorella est ULTRA COMPLEXÉE, mais les vendeuses ont un coup de génie! "C'est la première fois que je l'entends dire qu'elle est jolie" (vidéo)

Dans la vie d’une femme, l’achat de sa robe de mariée est toujours un moment crucial et une expérience unique pour elle et ses proches. C’est le vêtement le plus important qu’elle achètera ! Dans "La robe de ma vie" cette semaine sur RTL-TVI, vous pouvez suivre les aventures de plusieurs futures mariées qui recherchent la robe de leurs rêves pour le plus beau jour de leur vie. Chaque jour, une boutique, deux clientes et leurs accompagnants vivront devant vous cette incroyable quête.

Fiorella, 27 ans, est comptable et maman d’un petit garçon. Elle se marie avec Florian, ils sont ensemble depuis 7 ans. La future mariée n’a rien à envier à d’autres questions physique, mais elle n’est VRAIMENT pas en confiance. "C’est la première fois que je vais essayer ma robe, je suis angoissée, je n’ai pas du tout confiance en moi, je me trouve pas jolie, je n’aime pas mes cheveux."

"Elle a tout pour plaire, j’ai de la peine de l’entendre dire qu’elle n’est pas belle, je sais que ce n’est pas vrai", se désespère sa maman. "Ca me fait mal, je me demande pourquoi elle se sent comme ca".


Sa robe peut coûter jusqu’à 2.000 euros !

Elle cherche une robe "confiance en soi". Sa robe peut aller jusqu’à 2.000 euros ! "Mon futur mari m’a donné ce budget parce qu’il sait que ça va être compliqué".

Les vendeuses accueillent Fiorella avec joie, lorsqu’elle annonce son budget et le fait qu’elle n’a aucun modèle en tête. Voyant la silhouette de la jeune femme, les vendeuses sortent deux robes sirènes ultra moulantes, qui risquent d’augmenter ses complexes.


"On va leur en mettre plein la vue"

"Même de la mettre, je sais très bien que c’est quelque chose qui ne m’ira pas", dit la future mariée. "J’y crois à fond, on va leur en mettre plein la vue", commente de son côté la vendeuse, qui espère faire changer Fiorella d’avis.

"Je ne suis pas à l’aise, j’aime pas du tout. Rien ne va me plaire j’arriverai jamais à me dire que je suis jolie dedans." Pour la maman, le complexe de Fiorella remonta à l’adolescence. "Je pense qu’elle a mal vécu cette période".


"Encore un échec"

"J’ai eu beaucoup de moquerie quand j’étais jeune", confirme la jeune femme, qui n’est, comme elle le pensait, pas convaincue de l’essayage de la robe sirène. Elle enfile cependant une seconde robe dans laquelle elle se sent mieux et ressort une seconde fois de la cabine pour se présenter à sa mère, sa témoin et sa tante qui sont présentes. "Ca fait pas waw ! C’est pas classe, il y a un peu trop de broderies", dit sa tante en la voyant.

"Je me suis dit, "elles me trouvent pas belles", même dans cette robe-là, pour moi, c’était encore un échec", dit Fiorella à fleur de peau. "J’ai été cash dans me propos, j’espère que je n’ai pas tout fait foirer", angoisse la tante.


Une idée lumineuse

Mais la vendeuse a tout a coup une idée de génie pour se sortir de cette situation. "On va lui faire essayer une robe princesse ! La robe phare de la boutique, avec de la dentelle de Calais", le must ! Mais avant cela, Fiorella va se voir offrir une mise en beauté. 

Virginie, la coiffeuse et maquilleuse de la boutique, est disponible, par chance ! "Y a plus qu’à la faire se rhabiller, elle ne va pas comprendre !", dit la vendeuse en laissant la famille et l’amie de Fiorella en plan sans leur expliquer pour leur laisser la surprise.

Maquillée et coiffée, les vendeuses décident de lui enfiler la robe hors de la cabine pour voir son propre ressenti. Fiorella ouvre les yeux sans s’être vue après la mise en beauté.


"Je n’aurais jamais espéré ca !"

"Je ne me reconnais pas, merci, je me trouve enfin jolie. Je me trouve belle. Je suis contente, je n’aurais jamais espéré ca !", dit la future mariée en se découvrant. "On est ses petites fées, on découvre une petite rose qui vient d’éclore !"

"C’est très rare que je me dise que je suis belle, je peux compter ca sur les doigts d’une main". La maman non plus n’en revient pas. "Tout le monde est en larmes, je ne l’ai jamais entendu dire qu’elle était jolie ! Fiorella a changé, ce n’est plus la même, elle s’accepte comme elle est".

On ne peut plus heureuse de cet essayage, Fiorella a emmené ses témoins dans la même boutique pour qu’elles choisissent leurs propres tenues !

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL people

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?