Jay-Z révolté par les propos de Donald Trump sur les pays africains: il traite le président de "super-cafard"

Pour la star du rap américain, les bons résultats de l’économie américaine n’excusent pas les propos insultants du président.

Le 11 janvier dernier, lors d’une réunion dans le bureau ovale, Donald Trump a qualifié plusieurs pays africains ainsi qu’Haïti et le Salvador de "pays de merde", d’après plusieurs médias et un sénateur ayant participé à la réunion. Des propos qui sont suscité une vive polémique.

Invité sur CNN, le Jay-Z a qualifié de "décevants et douloureux" les mots de Donald Trump. "C'est comme ça que des gens parlent en privé", a-t-il regretté. Le rappeur s’est ensuite lancé dans une métaphore sur la lutte insuffisante contre le racisme aux Etats-Unis, comparant celle-ci à un produit anti-cafard qui ne serait vaporisé qu’en surface. Et de conclure : "et maintenant on a Donald Trump, le super-cafard".

"Quelqu'un peut-il expliquer à Jay-Z que grâce à ma politique, le chômage des Noirs vient d'être signalé au PLUS BAS NIVEAU JAMAIS ENREGISTRE!", a répondu Donald Trump sur Twitter dimanche 28 janvier. Le président américain passait ainsi à côté des arguments de Jay-Z la veille, qui a souligné que l’argent ne faisait pas le bonheur. "Traiter les gens comme des êtres humains, ça c'est le sujet", a estimé le mari de Beyoncé.

Reactions

En ce moment sur RTL people

Alertez nous


Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus