Damso se défend d'être misogyne d'une très jolie manière (vidéo)

Le choix du rappeur belge pour composer le prochain hymne des Diables rouges n'avait pas plu à tout le monde. Jusque-là, il n'avait pas réagi à la polémique, mais aujourd'hui, il accepte de s'expliquer.

Souvenez-vous, il y a quelques semaines, le rappeur Damso était choisi pour composer et interpréter le futur hymne des Diables Rouges pour la Coupe du monde de football en Russie. 

Le choix du Bruxellois avait fait réagir Viviane Teitelbaum, la présidente du Conseil des Femmes Francophones de Belgique. Elle avait critiqué le rappeur en raison de plusieurs morceaux jugés sexistes. 

Alors qu'il ne s'était jusqu'à présent pas exprimé sur le sujet, dans une interview au site Alohanews, il se confie. 
"Je comprends son combat et je l’aime bien d’ailleurs, répond-il à Viviane Teitelbaum. Mais elle se bat contre la mauvaise personne parce que je suis loin d’être misogyne". 


"Le morceau le plus attendu de 2018"

Lorsque la polémique est née, il a constaté que cela lui faisait de la publicité gratuite. "Au début, ça m’a plus fait rire qu’autre chose car je me suis dit que ça me faisait de la pub [...] C’est déjà le morceau le plus attendu de 2018 sans que je ne fasse quelque chose", lance-t-il.

Ensuite, il dégaine un bel argument pour remettre les choses en place. "Le plus beau cadeau que j’ai reçu m’a été offert par la mère de mon enfant, c’est-à-dire la possibilité d’être un père. Donc, je ne peux pas être misogyne", lance le rappeur. 


"C'est plus facile de dire 'misogyne' que d'essayer de comprendre le code"

Et puis, il explique que ceux qui critiquent et dénoncent n'ont sans doute pas compris le message qu'il tente de délivrer dans ses morceaux. Selon lui, on ne juge pas quand on ne connaît pas "les codes du rap". 

"Moi, je ne vais pas commencer à essayer de critiquer la variété française ou le rock. J'y connais rien donc je ferme ma gueule, lance-t-il encore. J'essaye un peu de me renseigner, essayer de comprendre les codes. Mais ça, ils ne le font pas, ils ne le feront jamais parce qu'ils sont fainéants et puis parce qu'il y a beaucoup de mauvaise foi derrière. C'est beaucoup plus facile de dire 'misogyne' plutôt que d'essayer de comprendre le code […] et de comprendre les jeunes". 

Reactions

En ce moment sur RTL people

Alertez nous


Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus