Damso remercie ses détracteurs: "Je ne trouve pas les mots, c’est trop sympa"

Damso avait été chargé de composer l'hymne officiel des Diables rouges. Il a finalement été écarté vendredi, après notamment que le Conseil des femmes eut interpellé les sponsors de l'Union belge. Le rappeur bruxellois Damso a en effet été accusé de véhiculer des messages dégradants envers les femmes dans certaines de ses chansons.

Ce samedi, l'artiste belge a ainsi voulu adresser un message pour remercier ses détracteurs via le réseau social Twitter. "Mesdames et mesdemoiselles, misandres et féministes, je vous pardonne et vous remercie pour cette confusion à mon égard. Cette promo est exactement ce qu’il me fallait pour mon Album Lithopédion qui sort le 15 juin de cette année. Je ne sais pas quoi dire, je ne trouve pas les mots c’est trop sympa ! Je vous embrasse tendrement là où ça fait du bien. Votre bien-aimé, Damso", a-t-il écrit. Avec ce message, le rappeur montre qu'il a été touché par cette affaire mais qu'il compte bien poursuivre son ascension entamée depuis plusieurs mois sur la scène musicale belge.  

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

A lire aussi

Le message étonnant de Vincent Kompany après l'éviction de Damso par l'Union belge
Le Grand Jojo plus "rassembleur" pour l'hymne des Diables? Un fan de Damso dévoile un texte du chanteur qu'il juge raciste
Un collaborateur de Proximus dérape au sujet de Damso: l'opérateur s'excuse
Le président de l'Union belge regrette l'éviction de Damso: "Il a fallu capituler"
Voici "Bang Bang", le court-métrage qui réunit Damso et JoeyStarr, à voir en exclu sur RTLplay

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?