Edito: 30 juin 2019, Eden Hazard est Madrilène

30 juin 2019. Un dimanche après-midi comme un autre pour moi: il pleut en Belgique, je ne sais pas faire grand chose alors je zone sur Twitter. C'est pas fou, j'avoue, mais ce qu'il va se passer va illuminer ma journée.

Entre deux tweets d'anonymes qui insultent des gars que je ne connais pas, je découvre le fameux "Comunicado Oficial" du Real Madrid. Le début de phrase qui annonce un transfert à Madrid. Je continue à lire. "Comunicado Oficial: Eden Hazard".

Alors je hurle. Je crie, je ne le cache pas. J'hallucine: c'est fait, Eden Hazard est un joueur du Real Madrid. Dans les 120 secondes qui suivent, Chelsea annonce la même chose sur son Twitter. Il faut dire que cela ne m'étonne pas vraiment, même si je ne préférais rien dire avant que cela ne soit officiel.

Je me rappelle, le 4 mai, de ce dernier match d'Eden Hazard à Stamford Bridge. Eden était titulaire. Il est sorti à la 89ème minute après avoir inscrit un nouveau but. Là, le stade s'est levé comme un seul homme. Eden, lui, a applaudi, ses équipiers aussi. On pouvait lire l'émotion sur le visage du Diable Rouge, qui disait ainsi au revoir à une grosse partie de son histoire footballistique. Mais pas de commentaire, pas d'adieu officiel. Tout le monde le savait mais personne ne le disait.

Dans les heures qui suivent, pas un seul Diable n'oublie de féliciter Eden pour son transfert. Michy Batshuayi se filme en train de jubiler dans son salon avec son pull Bob l'Eponge. Vincent Kompany commente la nouvelle d'un message de félicitation plus littéraire. Courtois, lui, se contente d'un "Bienvenido !". Le football belge est en ébullition. C'est fait. Le plus grand joueur belge de l'histoire est prêt à écrire son plus beau chapitre. Et tout le monde se pince pour être sûr que c'est bien vrai.

BELGAIMAGE-146036825

1er juillet 2019. Il est 12:30. Le Real Madrid ouvre les portes du Santiago Bernabeu à l'occasion de la présentation officielle d'Eden Hazard en tant que joueur du Real Madrid. Le Diable Rouge est attendu de pied ferme. Sur les réseaux sociaux, le Real Madrid relaie les accolades entre Hazard et Zidane, heureux de se rencontrer enfin, comme un papa qui retrouve son enfant après un long séjour à l'étranger. La presse européenne est unanime: la belle histoire peut commencer, Hazard est prêt à assumer ce rôle d'ambassadeur du club. Un rôle que personne n'a pu assumer depuis le départ de Ronaldo.

Il est 12:45. Le stade se remplit. Interrogés par les journalistes du club, les fans sont heureux d'accueillir ce joueur. "Il est tellement fort", dit cet enfant de 12 ans. Son papa, fan du Real Madrid depuis 30 ans, jubile. "Il va incarner notre club. Il va faire renaître le Real Madrid. Ronaldo ? C'est qui, Ronaldo ?", dit-il même le sourire aux lèvres. Pas de doute, à Madrid, la dote de popularité d'Hazard est déjà grande. 

Il est 12:59. Le speaker du stade entre sur la pelouse. Des images d'Hazard en maillot blanc défilent sur l'écran géant du stade, les fans et la presse le savent: le Belge va entrer sur la pelouse pour la première fois en tant que joueur du Real Madrid, numéro 10 dans le dos. Le speaker lance les appels: "Edeeeeeen" "Hazaaaaaard", répond le public. Feu d'artifice en bord de terrain et voilà Eden, insouciant, comme d'habitude. Le Belge sourit, il entre calmement, il fait des signes. Il ne lui faut que quelques secondes pour entamer la petite séance de jongles habituelle. Il régale le public par ses gestes techniques. Sur le côté, Zinédine Zidane observe son nouveau joyau. Un regard qui ne trompe pas, dans lequel tu lis la détermination d'en faire un vrai champion.

belgaimage-141177825-full

Moi, devant mon PC, je suis ému. Emu parce que je suis en train de voir à l'oeuvre le meilleur joueur de l'histoire du football belge. D'assister à la présentation officielle de ce joueur au Real Madrid, une institution du football mondial. Les images s'enchaînent alors aussi vite que les jours. Je vois Hazard éliminer la défense du Barça en plein milieu d'un Clasico. Je vois le public scander son nom dans le Bernabeu. Je vois Hazard inscrire un but décisif en finale de la Ligue des Champions. Je le vois brandir le trophée, se rapprocher de la caméra. Et je n'oublierai jamais ce qu'il a dit. "Alex, réveille-toi".

Alors je me réveille. En fait, nous sommes le 14 mars 2019, il est 6:33. Je réalise que ce n'était qu'un rêve. Pendant quelques secondes, je me demande si tout cela est vraiment arrivé. Je me rends finalement à l'évidence. Mais les images, elles, je les garde en tête. Elles me font penser à la Coupe du Monde 2018, à ces matchs où le monde entier s'est rendu compte qu'Hazard était définitivement tailler pour briller. Je me rendors. Je me réveille quelques heures plus tard et je repense à mon rêve.

Dans le doute, je vérifie sur internet. Il ne s'est définitivement rien passé. Et si c'était prémonitoire ? Les rumeurs parlent de Mbappé, mais je veux croire en Eden. Alors je coche la date du 30 juin 2019. Et je mets une alerte le 1er juillet 2019 à 12:30, avec comme événement "Présentation d'Eden Hazard au Real Madrid". Et le soir venu, je me rendors, en espérant rêver encore de ce grand jour.

Et vous, vous en rêvez aussi ?

Alexandre Braeckman

A lire aussi

Voici sans doute le PIRE penalty de l'année (vidéo)
Trois MONUMENTS du football européen se disputent Toby Alderweireld
La statue totalement ratée qui a bien fait rire David Beckham (vidéo)
Coup dur au FC Barcelone: Ousmane Dembélé absent plusieurs semaines
Voici la première recrue de Zinédine Zidane avec le Real Madrid
Une première pour la Copa America, organisée dans deux pays en 2020
Nouvelle TUILE pour les Diables Rouges: Axel Witsel forfait sur blessure
Deschamps rappelle Zouma, Kurzawa et Coman en équipe de France
Europa League: voici tous les qualifiés pour les quarts de finale
Europa League: Chelsea atomise le Dynamo Kiev, Mertens et Naples qualifiés
Adrien Rabiot mis à pied au PSG: le Français accumule les boulettes

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?