Corentin, au coeur d'un scandale en Turquie à cause de sa brosse à vaisselle, témoigne: "J'aimerais que ça s'arrête parce que ça va vraiment très loin"

C'est l'histoire d'une blague qui vaut à son auteur une campagne de harcèlement sur les réseaux sociaux. Corentin Siamang est tombé par hasard sur le capitaine de l'équipe nationale turque de football. Ce touriste liégeois s'est joint aux journalistes pour tenter de l'interviewer avec un micro un peu particulier: une brosse à vaisselle. Un geste qui a fâché les fans. Depuis, il tente de calmer la polémique.

C'est un véritable déchaînement de haine depuis 48h: Corentin Siamang a beaucoup de mal à comprendre ce qui lui arrive. "Cette petite blague a pris des proportions énormes dont j'ai complètement perdu le contrôle", dit ce Liégeois à nos journalistes Nathanael Pauly, Antoine Schuurwegen et Pascal Noriega.

La scène se déroule dimanche soir. L'équipe nationale turque de football atterrit en Islande pour y disputer une rencontre de qualification pour l'Euro 2020. Le capitaine est accueilli par plusieurs micros, mais aussi, sur la droite de l'image, par une brosse à vaisselle. Corentin pense alors amuser ses amis. "J'ai utilisé cette brosse comme micro et ça s'arrête là, c'est tout. Il y en a qui voient du racisme là-dedans. Franchement, je suis quelqu'un d'absolument pas raciste".

Mais une fois de retour en Belgique, le jeune liégeois découvre des centaines de messages sur ses réseaux sociaux. Il est harcelé, insulté, et même menacé de mort. "J'aimerais vraiment que ça s'arrête parce que ça va vraiment très, très loin. Ce sont des menaces qui me touchent mais aussi mes contacts, mes amis proches et toutes les personnes qui me sont proches. Il faut que ça s'arrête car ce sont des menaces d'une extrême violence".

En réalité, au moment de cette scène, le jeune homme ne le sait pas, mais la situation est déjà tendue. Car l'équipe turque est restée bloquée pendant 3h à la douane islandaise. Sa blague est donc perçue par certains comme l'humiliation de trop.

Aujourd'hui, maillot turc sur les épaules et accompagné de quelques amis, Corentin tient à présenter ses excuses. "Je peux comprendre qu'ils interprètent mon humour par un mauvais humour. Là où j'insiste vraiment, c'est sur le fait qu'on voit du racisme sur une brosse à vaisselle. Enfin, c'est une brosse à vaisselle quoi! C'est tout!".

Corentin tente de calmer le jeu, c'est surtout pour ça qu'il a accepté de témoigner devant notre caméra. Il le répète, il n'a jamais voulu blesser ou manquer de respect. C'était de l'humour, rien de plus.

RTLSport avec Nathanael Pauly, Antoine Schuurwegen et Pascal Noriega

A lire aussi

Le jeune homme à l'origine d'un énorme scandale en Turquie est un... Belge!
Vote crucial à Istanbul: Erdogan va-t-il écraser une figure de l'opposition ou sortira-t-il fragilisé?

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?